Courvaudon

 

 

Savenay :

"Cette paroisse s'appelait autrefois Savenay, et ce nom est demeuré à un de ses villages qui avait un fief noble. Courvaudon n'était qu'un hameau de Savenay quand la famille Anzeré, qui y possédait un fief, fit prévaloir ce dernier nom.
Courvaudon fut érigé en marquisat en 1690, en faveur de M. de Courvaudon, président au parlement de Rouen." (A de Caumont 1-168)

"La terre de Courvaudon, l'une des plus considérables du département, appartient aujourd'hui à M. le Mqs. de Longaunay " (A de Caumont 1-170)

 

 

Eglise Saint-Martin

XIIIe siècle.

"L'église de Courvaudon offre peu de caractère ; l'arcade, entre choeur et nef, repose sur des colonnes dont les chapiteaux annonceraient pourtant le XIIIe. siècle, on voit aussi au chevet deux fenêtres bouchées en forme de lancettes. Il y a des reprises modernes dans les murs.
La tour latérale au nord avec couronnement en bâtière peut dater du XVe. siècle au plus." (A de Caumont 1-169)

Sur D121 : 49°01'53.8"N 0°34'32.1"W

Courvaudon : Eglise Saint-Martin

Courvaudon : Eglise Saint-Martin

Courvaudon : Eglise Saint-Martin

 

Vestiges d'un château

Il ne reste plus qu'une grande pièce d'eau et la Ferme du Château

Au sud, sur la D121 : 49°01'16.4"N 0°34'03.1"W

 

Butte du Moulin à Vent - Eoliennes

SUr les hauteurs de Bonnemaison, un point de vue magnifique... mais un lieu pour les profiteurs

 

L'éolien, c'est le profit pour une personne et les nuisances pour des milliers d'autres.
D'autant plus que la production aléatoire d'électricité doit être racheté à un tarif très élevé par EDF... et répercuté sur nos factures.

04/12/2013 : Actu.fr - Chantier éolien à Courvaudon : colère des habitants du Val
"Michel Cherrier, vice-président de l’association »Vent de colère en Pré-Bocage », a fait un rapide calcul du trafic occasionné par ce chantier : « 3.500 m3 de terre seront déplacés uniquement pour les éoliennes et 400 m3 de béton seront coulés en une seule fois pour chaque éolienne, ce qui correspond globalement à 2.700 tonnes de béton qui mobiliseront entre 150 et 200 camions toupies. Les transports de grues, tronçons de mâts, nacelles et pales se feront par semi-remorques de 40 à 50 mètres de long. Les routes devront être fermées, par arrêté municipal, pour une trentaine de convois exceptionnels »."

François Charmy = 14 sociétés d'éoliennes !
EPINAL, 54360 BLAINVILLE SUR L'EAU, PIERREFITTE EN CINGLAIS, LES SALELLES, PARIS, etc.
voir dirigeant.Societe.com

Ouest-france.fr - Les vingt et une éoliennes de François Charmy

 

 

Liens :