Boissey

 

 

Eglise Saint-Julien

abritant un ensemble maitre-autel-retable-tabernacle-tableau-porte-peintures du XVIIIe siècle classé à titre d'objet aux Monuments historiques

"Tl est très difficile d'assigner une époque à l'église de Boissey, car les fenêtres sont presque toutes refaites de forme carrée, et l'on ne voit plus qu'une seule ouverture en ogive; elle est dans le mur méridional du choeur. Les appareils de la façade occidentale et quelques parties du mur septentrional de la nef sont un peu plus caractérisés que les autres. Quatre contreforts garnissent la façade occidentale, au centre de laquelle s'ouvre une porte cintrée moderne. La tour en bois, de forme ordinaire, surmonte cette partie de la nef." (A de Caumont 5-609)

Boissey : Eglise Saint-Julien

Boissey : Eglise Saint-Julien

Boissey : Eglise Saint-Julien

 

If du cimetière

Boissey : If du cimetière - Boissey : If du cimetière

 

Manoir de Boissey

XVIe siècle. wikipedia
"le corps de logis s'ouvre sur un jardin à la française autour duquel s'organise un ensemble de communs, cidrerie, lavoir, écuries en colombages aux soubassements de pierre, est représentatif de l'architecture à pans de bois du pays d'Auge et de son évolution sur une période de cinq siècles réunis dans un même lieu." (wikipedia)

"Le manoir de Boissey est tout près de la route. Il se compose de plusieurs corps de logis en bois qui peuvent remonter au XVIe siècle (2e moitié), et dont un porte encore un épi émaillé en terre cuile, à moitié brisé." (A de Caumont 5-610)

Sur D4, direction Saint-Pierre-sur-Dives, proche de la route (49°01'07.9"N 0°02'20.9"E) Bâtiments anciens invisibles.


Sur Google Street View


Sur Wikimedia.org par MALKO1881

 

Les quatre fromageries

Il y a eu quatre fromageries à Boissey :
- Bisson : au manoir de Boissey
- Roussel : au lieu-dit La Houssaye, la seule en activité aujourd'hui.
- Lebourgeois : au lieu-dit Les Bouvets
- Roger : au sud de l'église

 

Fromagerie industrielle Bisson

XXe siècle (1905). Sur Base Mérimée
"Etablissement industriel désaffecté
Fromagerie construite en 1905 (date portée sur la pièce d'affinage) pour Elmire Edouard Bisson, comprenant initialement pièce d'affinage, sol d'emballage, beurrerie et logement de domestiques. On y produisait quotidiennement 1000 à 2000 camembert vers 1910. L'activité cesse en 1935."


Sur Base Mérimée


Sur Google Street View


sur Base Mérimée


Pièce d'affinage et logement patronal sur Base Mérimée

 

Fromagerie industrielle Roussel

XIXe, XXe siècle. Sur Base Mérimée
"Fromagerie industrielle
Vers 1810, Michel Fromage installe sur le site une fromagerie artisanale pour y produire des livarots. Elle comprenait en 1820 logement, four, cave à fromages et écurie. La production de camembert, démarrée par Edmond Roussel est attestée vers 1870. De nouveaux bâtiments sont construits entre 1880 et 1891. D'autres aménagements sont effectués en 1901 par Léon Roussel, consacrant le passage d'une production artisanale à une production industrielle. Le site abritait en 1950 porcherie, écurie, remise, caves à camembert, hâloir, bureaux, cantine, logement patronal, logement d'ouvriers, laboratoire, beurrerie, quais de réception du lait et machine à vapeur. A partir de 1981, la fromagerie Roussel s'est uniquement consacrée à la production de livarots et de pont-l'évêque. Le fromager assure la cueillette de la laîche, ou roseau de mare, utilisée pour la confection des galons du livarot (effeuillée sur place, séchée durant trois mois dans un grenier puis fendue brin par brin au couteau suivant les besoins). Environ 30 ouvriers vers 1900

Au sud-est. Lieu dit La Houssaye, sur D154 en direction de Saint-Georges-en-Auge (49°00'44.8"N 0°03'27.6"E)


Sur Google Street View

 

Fromagerie industrielle Lebourgeois

Sur Base Mérimée
"Etablissement industriel désaffecté
Un séchoir, une maison et une fromagerie sont construits en 1901 par Adrien Leclerc (). L'ensemble passe à Léon Lebourgeois en 1911 qui reconstruit les bâtiments actuellement en place (date et initialles LL portées). La fromagerie Lebourgeois produisait quotidiennement 1000 à 2000 camemberts vers 1913. Après cessation d'activité, vers 1943, elle a été transformée en haras. Le logement patronal a été détruit vers 1945. Environ 40 employés vers 1926, affectés à la fromagerie et à la ferme en dépendant.

Sur D4, lieu-dit Les Bouvets (49°01'02.3"N 0°04'14.5"E)


Sur Base Mérimée

 

Fromagerie Roger

XIXe siècle (1895, 1897) Sur Base Mérimée
"Désaffecté
Une salle de laiterie est construite en 1895 par Alexandre Roger. Elle est augmentée d'une pièce d'affinage pour livarots en 1897. La production fromagère démarre en 1898. En 1920, la fromagerie Roger affinait environ 2000 livarots au printemps et environ 600 en hiver. L'activité cesse en 1938.

Au sud de l'église


Sur Base Mérimée

 

Fontaine Saint-Julien

Lieu dit Fontaine Saint-Julien où l'on ne voit plus de fontaine...

"Fontaine St-Julien. — On trouve sur le territoire de Boissey, au sud-est de l'église, le hameau de la Fontaine- St-Julien ; il tire son nom d'une belle source qui là, comme dans beaucoup d'autres localités, a été mise sous la protection de saint Julien qui d'ailleurs, à Boissey était le patron de la paroisse. Je ne serais pas surpris que cette source, qui sort du pied des buttes de Queverue, eût eu quelque célébrité sous la domination romaine."
(A de Caumont 5-610)

Au sud (49°00'53.4"N 0°03'10.5"E)

 

D154 vers Vieux-Pont

Boissey est traversé dans la largeur par la D4 qui va de Saint-Pierre-sur-Dives à Livarot
Ici, dans le centre, la D154 qui mène vers Vieux-Pont

Boissey : D154 vers Vieux-Pont

 

Le café

Au croisement de la D4 et de la D154 (49°01'11.0"N 0°02'50.7"E)


Sur J.Y. Merienne


Sur Google Street View

 

 

Liens :