Bellou

 

 

Bellouet :

"La commune de Bellou a été agrandie par la réunion de la commune voisine de Bellouet, par ordonnance du 14 avril 1836." (A de Caumont 5-725)

"Le nom de Bellou est une corruption de celui de Berlou que portait, au XIIe siècle, cette localité. Warin de Berlou vivait en 1186. Guillaume de Bellou, chevalier, donna en 1213, à l'évêché de Lisieux, le droit de patronage de l'église de Bellou;" (A de Caumont 5-725)

 

Manoir de Bellou

Monument Historique

XVIe siècle. MH, wikipedia

Manoir et son colombier

"... En 1669, une portion du fief de Bellou était possédée par Gervais Fourmentin et une autre par Guillaume Michel. La famille Michel, nommée aussi Le Michel, ne tarda pas à réunir entre ses mains la totalité de la seigneurie de Bellou. Ce fut un membre de cette famille qui y fit construire, dans le cours du XVIe siècle, le manoir actuel, une des constructions en bois les plus considérables de la contrée la façade septentrionale, construite en pierre jusqu'à la hauteur du premier étage, est flanquée de deux tourelles rondes d'un très-bon effet; à peu de distance se voit un colombier ancien, d'un aspect pittoresque, que surmontent de beaux épis en poterie; ce manoir paraît avoir été autrefois entouré de douves. La terre de Bellou a passé, au siècle dernier, de la famille Le Michel à celle de La Pallu ; Mme la marquise de Mirville, née de La Pallu, l'a laissée à Mme Hocquart, sa fille..." (A de Caumont 5-725)

Sur D110, en face de l'église (48°58'57.0"N 0°13'43.2"E)

Manoir de Bellou

Manoir de Bellou

Manoir de Bellou : Colombier

 

Eglise Notre-Dame

XVIe et XIXe siècles.

"L'église de Bellou, dédiée à Notre-Dame, présente peu d'intérêt: elle est en grande partie moderne; mais on a cherché, dans cette reconstruction. à imiter les parties anciennes que l'on prétendait conserver. Ces parties sont les quatre travées et le chevet droit du choeur, bâties au XVIe siècle (murs en blocage, flanqués de contreforts en pierre de taille, peu saillants). Encore ces murs ont-ils été percés en 1834 et 1836, d'ignobles fenêtres avec linteau en briques ; une seule ouverture ancienne a échappé à cette restauration." (A de Caumont 5-724)

Bellou - Eglise Notre-Dame

 

 

Liens :