Barou-en-Auge

 

 

Barou-en-Auge

Campagne à Barou-en-Auge

Barou-en-Auge

 

Eglise Saint-Martin

XIe siècle (détruit) ; XIIIe siècle ; 4e quart XVe siècle ; XVIIIe siècle ; 4e quart XIXe siècle. Sur Base Mérimée

"Une statue en haut-relief, représentant la Charité de saint Martin, est placée au-dessus du portail du clocher-porche. Celui-ci, daté du XVIIIe siècle, est séparé du reste de l’église à la suite de la disparition d’une grande partie de la nef à la fin du XIXe siècle. Il est surmonté d’une girouette ornée d’un drapeau tricolore au lieu du coq traditionnel (remplacé par la commune).
Le chœur du XIIIe siècle est éclairé de fenêtres ornées de lancettes gothiques. Les travées de la nef ayant subsisté sont fermées par une façade ornée d’un portail néo-gothique.
Au sud, accolée au chœur, la chapelle seigneuriale est voûtée sur croisée d’ogives reposant sur colonnettes." (wikipedia)

Description d'Arcisse de Caumont (avant disparition de la nef) :
"L'église de Barou offre l'assemblage de plusieurs styles ; le mur septentrional de la nef et une partie du mur méridional sont romans, avec arêtes de poisson, et de petites fenêtres étroites du côté du nord.
La tour appliquée sur la façade occidentale est très récente ; une partie de la nef, côté sud, doit, ainsi que le choeur, appartenir au style ogival primitif, maison y voit des fenêtres flamboyantes et diverses reprises.*
Une chapelle seigneuriale flanque le choeur du côté de l'évangile : elle m'a paru du XVe. siècle ou du commencement du XVIe .
Au-dessus de la porte ouverte sous la tour est une statue équestre de saint Martin un peu mutilée, mais intéressante encore ; je la crois du XVIIe. siècle comme quelques autres. La présence de cette statue de grande proportion indique assez que l'église est sous l'invocation de saint Martin"
(A de Caumont 2-388)

Barou-en-Auge : Eglise Saint-Martin - Barou-en-Auge : Eglise Saint-Martin

Barou-en-Auge : Eglise Saint-Martin

Barou-en-Auge : Eglise Saint-Martin

Barou-en-Auge : Eglise Saint-Martin

Barou-en-Auge : Eglise Saint-Martin

Barou-en-Auge : Eglise Saint-Martin

 

Château

XVIIe, XIXe siècle (1816). Sur Base Mérimée

"Il existait à Barou, il y a 40 ans, un joli petit château dans le style du commencement du XVI. siècle, entouré de fossés ; le propriétaire, M. de Colomby, l'a fait démolir pour construire à sa place un pavillon carré plus commode, mais extrêmement lourd et sans intérêt...
Il paraît que primitivement le château de Barou était situé à 1 kilomètre au nord-est de l'église : on voit effectivement sur ce point, dans un herbage à peu de distance d'une tuilerie, des fossés considérables pleins d'eau, et l'on y a détruit tout récemment encore des fondations de murailles."
(A de Caumont 2-389)

A droite de l'église :

Barou-en-Auge : Château

Barou-en-Auge : Château

 

Ferme de la Taverne / Maison La Tarenne

XVIe, XIXe siècles. MH, wikipedia. Sur Base Mérimée
Logis en pan de bois du XVIe, étables en, calcaire du XIXe.

"La ferme de la Taverne était autrefois une taverne-auberge... La façade postérieure et les deux pignons sont bâtis en maçonnerie, alors que la façade principale est constituée de pans de bois avec encorbellement, souligné aux deux angles des pignons. Cette construction mixte évoque à la fois le pays d’Auge, pour les colombages, et la plaine de Caen-Falaise, pour la maçonnerie calcaire, le bourg étant situé à la limite des deux. Les communs datent du XIXe siècle.

Barou-en-Auge : Ferme de la Taverne

Barou-en-Auge : Ferme de la Taverne

 

Maison du XVIIIe

XVIIIe siècle. Sur Base Mérimée

Dans le bourg (48°55'58.1"N 0°02'37.1"W)


Sur Google Street View

 

Voir aussi :

Chemin Haussé

Ancienne Tuilerie "Quelques éléments ont subsisté : l’emmottement du four, couverture d’isolation en terre pour la cuisson, la meule en granit servant à broyer l’argile, le bâtiment de fabrication de séchage et la loge du chauffeur qui surveillait la cuisson."
chemin (48°55'51.1"N 0°01'55.3"W)

Maisons et fermes (XVIe au XIXe siècles). Sur Base Mérimée

La Grande Ferme (XVIIe, XIXe). Sur Base Mérimée

 

 

Liens :