Le Mesnil-Ozenne

 

 

"Cette petite commune, pour le plan, forme une espèce de chevron ou de feuille cordiforme; pour le relief, elle offre principalement un plateau encadré par deux vallons, celui du Ruandel et celui du Manoir. Le ruisseau de Choisel la sépare de Montgothier et de l'arrondissement de Mortain ; une ligne presque idéale la limite du côté de la Boulouze, le Ruandel du côté de Saint-Osvin, le ruisseau du Manoir du côté de Marcilly. Comme les Chéris et Marcilly, cette commune a sa Cour. La localité marécageuse du Souchet tire son nom des cyperus ou souchets qui s'y trouvent...."
Avranchin monumental et historique, Cantons d'Avranches, Brécey, Ducey, Granville – p 395 - Édouard Le Héricher (books.google.fr)

Le Souchet (au nord, une seule maison) : 48°40'13.0"N 1°13'28.8"W

 

Eglise Saint-Martin

XIXe siècle.

"L'église est sous le vocable de Saint-Martin (Sanctus Martinus de Mesnilozenne) et fut primitivement bâtie à la même époque que les autres église dédiées à Saint-Martin, c'est à dire au 6e ou 7e siècle. Celle-ci s'élève sur un plateau à l'extrémité d'un promontoire.
L'église possède des boiseries remarquables très visitées. Cet ensemble, rare, est inscrit à l'inventaire supplémentaire à la liste des objets mobiliers classés au titre des monuments historiques.
L'église actuelle de style gothique et le presbytère ont été construits sous l'administration de Mr Leprovost curé à partir de 1856. Isidore Julien-François Le Provost est né au Mesnil-Rainfray le 14 septembre 1812... et décédé le 18 janvier 1896.
La construction de cette église en 1856 était une construction très ambitieuse par rapport aux communes environnantes de la même importance. D'ailleurs le presbytère construit dans les mêmes années est l'un des plus beaux et des plus importants du secteur. Cette construction s'est faite dans la douleur car les financements ont souvent fait défaut. Les travaux ont dû être interrompus faute d'argent. Le prêtre de l'époque qui était un bâtisseur ambitieux trouvait que la commune pouvait en faire beaucoup plus mais son Maire de l'entendait pas de la même oreille et ces deux personnages sont entrés en conflit. Le conflit pris une telle importance que le Maire décida de priver son curé d'une tour à son église.
Toute la pierre de taille destinée à la construction de la tour est donc restée au pied de l'église. L'ancienne cuve baptismale est dans le cimetière. Cette église avec pour patron l'abbé de Montmorel en 1648."


cliquer sur l'image pour l'agrandir

A l'époque d'Edouard Le Héricher :

"Une belle avenue, gravissant un coteau raide, rattache le manoir à l'église : celle-ci s'élève sur le plateau, à l'extrémité d'un promontoire. Les parties primitives sont en petit nombre : ce sont les deux contreforts et la fenestrelle du côté du nord, et les quatre statuettes insérées dans le pignon occidental. Une d'elles surtout est une complète expression de l'idéal du Moyen-Age, la mortification de la chair. Au-dessus est une madone mutilée, à la couronne fleuronnée, plus moderne et plus élégante. Les pierres angulaires et la bordure prismatique du pignon occidental viennent ensuite dans l'ordre du temps, et avec la madone peuvent rappeler le xve siècle. Le reste est assez récent : le portail porte la date de 1741, quoi qu'il semble plus vieux. Le clocher en bois a succédé à un campanier dont les vestiges sont anciens. L'intérieur est sans intérêt, si on excepte une niche trilobée. L'ancienne cuve baptismale est dans le cimetière...."
Avranchin monumental et historique, Cantons d'Avranches, Brécey, Ducey, Granville – p 397 - Édouard Le Héricher (books.google.fr)

Entre D47 et D106 : 48°39'58.0"N 1°13'54.9"W

Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin

Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin - Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin

Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin

TOUR DONNEE PAR Mr ANTOINE J.R.DELABROISE DE ST LEGER AVEC LE CONCOURS DE LA PAROISSE RECONNAISSANTE. 1856

Antoine Jean René Delabroise Saint-Léger sur Wikimanche
"Au XVIe siècle, la famille Delabroise du Chatelier acquiert le fief du Mesnil-Ozenne. Cette branche s'éteint et le manoir passe, au XVIIIe siècle dans la branche Delabroise Saint-Léger. L'un des descendants est Antoine Delabroise Saint-Léger, maire du Mesnil-Ozenne.
Il est le fils de Pierre François de la Broise, seigneur du Mesnil-Ozenne, de Quilly, du Frey de Champillon (à Bacilly), du Mesnildrey et de Jeanne de Pierre, Antoine
En 1794, arrêté avec d'autres membres de sa famille pour être condamnés et guillotinés à Paris, la chute de Robespierre empêche la poursuite des procédures d’exécution.
Antoine Delabroise Saint-Léger, propriétaire du Manoir, au Mesnil-Ozenne, épouse en 1810 Mélanie Marie Adélaïde Lucas, à Saint-Pair-sur-Mer. Le couple n'aura pas de descendant.
Il est maire du Mesnil-Ozenne de 1804 à 1805...
Antoine Delabroise Saint-Léger a marqué Le Mesnil-Ozenne par ses nombreux dons et legs. Il est, en particulier, un des principaux donateurs pour la reconstruction de l'église."

Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin

Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin

"... Toute la pierre de taille destinée à la construction de la tour est donc restée au pied de l'église. L'ancienne cuve baptismale est dans le cimetière..."

Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin

Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin

Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin

Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin

 

Intérieur de l'église

Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin

Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin

Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin - Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin

Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin

Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin

Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin

Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin

Le Mesnil-Ozenne : Eglise Saint-Martin

 

Presbytère / Mairie

XIXe siècle.

Le Mesnil-Ozenne : Presbytère / Mairie

Le Mesnil-Ozenne : Presbytère / Mairie

Le Mesnil-Ozenne : Presbytère / Mairie

 

Ecole

"A l'angle du cimetière est une maison d'école, qu'on appelle la Frarie."
Avranchin monumental et historique, Cantons d'Avranches, Brécey, Ducey, Granville – p 397 - Édouard Le Héricher (books.google.fr)

A côté de l'église :

Le Mesnil-Ozenne : Ecole et Eglise

Le Mesnil-Ozenne : Ecole La Frarie

 

Manoir et Château

Il ne reste plus qu'un lieu-dit : Le Manoir.

"L'habitation du seigneur primitif, appelé Ossenne, s'élevait sans doute sur l'emplacement du manoir actuel, caché dans le pli profond d'un vallon du bassin de la Sélune, baigné par le ruisseau qui fait la limite de cette commune et de Marcilly, au pied d'un coteau d'où l'on jouit d'une très-belle vue. Ce manoir, dont l'âge ne remonte guère au-delà d'une centaine d'années, reçoit une certaine physionomie féodale de ses deux tourelles. Les écuries et les murs du jardin sont plus anciens. Ce manoir avait une chapelle : on lit dans un registre de l'évêché, à la date de 1665 : « Erection de la chapelle Saint-Roch-du-Mesnil-Ozenne...
Une belle avenue, gravissant un coteau raide, rattache le manoir à l'église : celle-ci s'élève sur le plateau, à l'extrémité d'un promontoire..."
Avranchin monumental et historique, Cantons d'Avranches, Brécey, Ducey, Granville – p 397 - Édouard Le Héricher (books.google.fr)

Sur le cadastre de 1831 (archives-manche.fr), on voit qu'il y avait un manoir et un château :

 

Au sud. Par D47 : 48°39'34.6"N 1°13'59.5"W (approx.)

Ce qui devait être l'entrée du château : 48°39'37.0"N 1°13'56.4"W


Sur Google Street View

 

Table d'orientation

Au nord-est du bourg. Au point le plus élevé : 48°40'07.6"N 1°13'22.4"W

Le Mesnil-Ozenne : Table d'orientation

Le Mesnil-Ozenne : Table d'orientation

 

Croix

A l'est. Sur D106 : 48°40'14.9"N 1°12'55.0"W

Le Mesnil-Ozenne : Croix

 

Oratoire Notre-Dame-du-Val

A l'ouest du bourg : 48°40'07.7"N 1°14'11.7"W

 

Voir aussi :

- Vallée du Brûlay (? indiqué sur Saint-Ovin également sur Wikimanche)

- Gîte La Croix du Bourg (lacroixdubourg.fr)
"Deux maisons de famille du XIXème siècle posées dans un grand jardin"

 

 

Liens :