Lothey

 

 

"La commune est restée longtemps très isolée, l'Aulne et ses méandres étant un obstacle aux communications qui n'était franchi par aucun pont à hauteur de la commune de Lothey… Cet enclavement était encore plus important lorsque le centre paroissial était au Vieux-Bourg de Lothey, situé au niveau du pédoncule d'un méandre très resserré, accentué et encaissé de l'Aulne." (Wikipedia)

"Lors du recensement de 1936, le nouveau bourg de Lothey (antérieurement Landremel) compte 173 habitants (pour une population communale totale de 717 habitants) ; il prend progressivement de l'importance au détriment du Vieux Bourg et des hameaux, qui ont perdu en moyenne 40 % de leurs habitants par rapport à la fin du XIXe siècle" (Wikipedia)

 

Eglise Saint-Fiacre

XIXe siècle

"Saint-Fiacre ou Saint-They (1890-1901), qui succède à l’ancienne chapelle Saint-Fiacre. Il s'agit d'un édifice en forme de croix latine (construit sur les plans de M. Gassis, architecte à Châteaulin) qui comprend une nef de quatre travées avec clocher extérieur, un transept et un choeur. La première pierre est bénie le 16 juillet 1890. Une partie des travaux (sacristie, choeur et transept) a été exécutée par l'entrepreneur Herry de Lampaul-Guimiliau. Une autre partie des travaux (nef et clocher) a été exécutée dès 1895 par l'entreprise Bernard de Quéménéven. L'église est consacrée le 29 août 1901. La cloche date de 1636. L'église abrite une statue de saint They et de saint Herbot" (infobretagne.com)

Route du Vieux Bourg : 48°10'55.2"N 4°01'40.9"W

Lothey : Eglise Saint-Fiacre

 

Vieux Bourg

 

 

Eglise Saint-They

XVIe siècle

"ancienne église paroissiale Saint-They (XVIIème siècle). L'édifice est en forme de croix latine avec chevet à pans coupés. Le clocher à deux étages de cloches n'a pas de flèche. La sacristie porte la date de 1788 et le transept sud porte la date de 1837" (infobretagne.com)

Le Vieux Bourg : 48°12'00.3"N 4°01'07.0"W

Lothey : Eglise Saint-They

 

 

Voir aussi :

- le calvaire de Kergadaven (1590) ;
- le calvaire de Kerabry (1556) ;
- la croix du Vieux-Bourg (XVème siècle) ;
- d'autres croix ou vestiges de croix : les deux croix de l'église (XVIème siècle), Croissant (1899), Poulscaven (XVI-XXème siècle) ;

 

 

Liens :