Balleroy

 

 

Présentation par Arcisse de Caumont :

"Balleroy s'élève sur le coteau qui forme la rive droite de la Drome. Ce bourg, dont les maisons ont été rangées avec symétrie, présente la forme d'une croix dont le sommet est occupé par le château, l'arbre par la longue place publique qui sert d'avenue à celui-ci, et les deux branches par les rues transversales, dont une descend vers les anciennes forges et l'autre monte au sommet du plateau.
Un ravin sépare le terrain occupé par le bourg de celui qui supporte le château, mais on le franchit sur une belle terrasse ou remblai."
(A de Caumont 3-348)

Balleroy à Molandin :

"Avant la réédification de Balleroy par Jean de Choisy, Balleroy, qui n'était qu'une paroisse peu importante, se trouvait, dit-on, près du village de Mollondin et l'église devait être dans le bois de Tresgores.
La famille Trextot avait, en 1521, acheté la seigneurie de Balleroy du seigneur d'Aunay ; elle posséda Balleroy jusqu'à la fin du XVIe. siècle."
(A de Caumont 3-351)

Molandin, sur D209, sur la commune de Planquery (49°10'10.3"N 0°50'32.5"W)

 

Eglise Saint-Martin

XVIIe, MH, wikipedia
Trois tableaux, une Vierge à l'Enfant et une statue de saint Martin sont classés à titre d'objet

"Jean de Choisy fit construire l'église en 1650 et 1651 ; elle appartient au style de cette époque. Sur le milieu du transept est la tour de forme octogone, couronnée par une pyramide en bois couverte d'ardoises. Ce clocher est décoré de pilastres sur les angles, et l'on voit entre ces pilastres les initiales du nom du fondateur. Les murs sont en briques et en pierres de taille." (A de Caumont 3-350)

Balleroy : Eglise Saint-Martin

 

Château de Balleroy

XVIIe, MH, wikipedia. Sur Base Mérimée

"construit au XVIIe siècle par l'architecte François Mansart pour Jean de Choisy, conseiller de Louis XIII. Ses jardins à la française sont d'Henri Duchêne, d'après des plans d'André Le Nôtre. Il resta dans la famille de Balleroy jusqu'en 1970. Le village fut construit autour du château. Il fait l'objet d'un classement au titre des Monuments historiques depuis le 18 janvier 1951.
Malcolm Forbes, qui a racheté le château à la famille de Balleroy, y a établi un musée des montgolfières dans les anciennes écuries." (wikipedia)

"En 1600, Jean de Choisy, conseiller, notaire et secrétaire du roi, avait acheté la seigneurie de Balleroy avec des terres à Cormolain, Vaubadon et Montfiquet.
Son fils Jean de Choisy, intendant de Metz, chevallier, conseiller du roi et du duc d'Orléans, seigneur de Balleroy, de Beaumont, de Grandcamp, de Léthanville et de St.-Pierre, jeta les fondements du château actuel à l'extrémité du coteau au pied duquel !a Drome est vue de la forêt de Cerisy.
Bâti de 1626 à 1636, le château de Balleroy fut, dit-on, le coup d'essai du célèbre Mansard, architecte de l'hôtel des Invalides..." (A de Caumont 3-348)

Château de Balleroy

Château de Balleroy

Château de Balleroy

 

 

Liens :