Le Breuil-en-Auge

 

 

Le Breuil-sur-Touques et Le Breuil-sur-Dives

Arcisse de Caumont parle également de : Le Breuil-sur-Dive sur la commune de Mézidon-Canon

Le Breuil-sur-Touque, Brolium, Broil, Le Breuil sus Touque, Le Breul, Le Breuil

 

Cadastre de 1830

Sur archives.calvados.fr


agrandir sur archives.calvados.fr

 

Eglise Saint-Germain

XIIIe siècle.

Sur Patrimoine-religieux.fr
"Les parties les plus anciennes de l'église, comme le portail, la porte ogivale, les murs latéraux du chœur, ont été construites au XIIIe siècle. L’une des chapelles a été édifiée au XIVe siècle, tandis que l’autre a été ajoutée au XVe siècle."

"C'est au XIIIe. siècle seulement qu'il faut faire remonter les parties les plus anciennes de l'église du Breuil. Bien que ce ne soit pas un monument, néanmoins elle offre de l'intérêt, car on peut y étudier tous les styles d'architecture qui se sont succédé depuis le XIIIe. siècle jusqu'au dernier siècle inclusivement.
Le portail, flanqué de quatre contreforts à retraits, sa porte ogivale garnie d'un tore, la lancette qui la surmonte, la travée visible du mur du midi de la nef, les deux murs latéraux du choeur datent de cette première époque. Un des contreforts de la nef, au midi, et la première des deux chapelles qui se voient de ce même côté, avec sa belle fenêtre rayonnante, datent du XIVe. siècle. Le reste des grosses constructions de la nef, notamment le mur du nord tout entier, la seconde chapelle, appartiennent au XVe. siècle ; le XVIe. a laissé la plupart des fenêtres et le chevet pentagonal du choeur. La porte de l'une des chapelles a été ouverte sous le règne de Louis XIV. C'est aussi à ce règne qu'il faut attribuer les vantaux de la grande porte d'entrée, qui sont ornés de rinceaux sculptés en relief et d'une caryatide à tête d'ange. La petite porte du nord du choeur date de Louis XV.
Le clocher en charpente, couvert d'ardoise, n'accuse point d'époque ; il est assis sur le portail." (A de Caumont 4-429)

Rue de l'Eglise : 49°13'39.6"N 0°13'27.9"E

Le Breuil-en-Auge : Eglise Saint-Germain

 

Intérieur

Le Breuil-en-Auge : Eglise Saint-Germain - Le Breuil-en-Auge : Eglise Saint-Germain

Le Breuil-en-Auge : Eglise Saint-Germain
2017-03-25

 

Château du Breuil

XVIe siècle. MH, wikipedia

"devenu distillerie de Calvados ; le château et le domaine se visitent. Le corps de logis, les dépendances, la porte d'entrée et la douve sont inscrits aux MH"

"Le château est situé à une certaine distance de l'église, au centre de la vallée, près de la rivière qui remplissait autrefois les fossés formant une enceinte à peu près cariée.
Le principal corps-de-logis se compose de deux gros pavillons carrés, en bois, avec base en pierre, que réunit une construction intermédiaire, récemment modernisée, et dont le caractère primitif a disparu sous une épaisse couche de plâtre. Les pavillons, qui sont restés intacts, accusent l'époque de François Ier., par l'encorbellement de leurs corniches et les sculptures de leurs poteaux corniers. Quelques unes des fenêtres ont conservé leurs divisions en croix cl leur vitrage à petit plomb.
L'intérieur est complètement défiguré et transformé conformément aux usages de la prétendue civilisation moderne..." (A de Caumont 4-433)

Au Domaine du Breuil : 49°13'52.3"N 0°12'51.2"E


Sur Wikimedia.org par Pimprenel

 

Manoir des Girouettes

Le château des Girouettes du XIXe siècle construit par le peintre Jules Alexandre Grün

"Jules Grün (1868-1938), animateur du théâtre d’ombres montmartrois, dessinateur satirique, affichiste et peintre, fait édifier en 1910 son Manoir des Girouettes au Breuil-en-Auge...
En 1910, les Grün font donc édifier au Breuil-en-Auge leur Manoir des Girouettes, vaste demeure en colombages dite parfois « château » en raison de sa haute tour de pierre qui permet de voir jusqu’à la mer par beau temps... (PDF sur le-vieux-honfleur.fr)

"En 1908, Grün et son épouse tombent amoureux du Breuil-en-Auge. Ils achètent un terrain et font construire une villa « Les Girouettes »." (PDF sur lepaysdauge.org)

Côte des Girouettes ?


Sur Cartespostales.eu

 

Gare du Breuil-en-Auge

Gare de Lisieux - Le Grand Jardin --- Halte de Fierville-les-Parcs

Détruite. Sûrement lors de la construction de la déviation.

Sur la ligne Lisieux à Trouville - Deauville (Wikipedia)
- Voir aussi ma page

Avec une maison de garde-barrière à côté, elle ne pouvait être qu'ici. Sur D264 : 49°13'49.5"N 0°13'22.3"E

La maison de garde-barrière est toujours là :


Sur Google Maps


Sur J.Y. Merienne

 

Ecorcheville

Réuni au Breuil-en-Auge en 1827

"Le Bois-Ravenot était un fief dépendant de la baronnie de Fauguernon assis sur Escorcheville. On y voyait encore en 1721 les ruines d’un ancien château qui y avait été bâti (Loisel de Boismare – Dictionnaire des Tailles II p.61)" (societehistoriquedelisieux.fr)

L'église d'Écorcheville est détruite, et la paroisse réunie au Breuil" (A de Caumont 4-438)

A l'est, sur D264A, direction Saint-Philbert : 49°13'18.9"N 0°15'04.0"E

Emplacement approximatif de l'église : 49°13'15.8"N 0°15'03.9"E


agrandir sur archives.calvados.fr

 

 

Liens :

 

http://www.lebreuilenauge.com/

http://www.societehistoriquedelisieux.fr/?p=5878