Sept-Frères

 

 

Eglise Saint-Martin

XVIIe siècle. Le retable et le tabernacle du XVIIIe siècle aux MH

"L'église de Sept-Frères est sans intérêt.
A l'Ouest, on entre sous un porche avec portes latérales portant au Sud la date 1614 ou 1674. On voit au-dessus dans le gable de l'église un écusson avec le collier de saint Michel et la date 1652.
Le clocher porte les lettres RBWOT.
Au Sud du choeur, sur une fenêtre, est la date 1629; les autres fenêtres semblent du même temps, excepté celles du Nord de la nef qui paraissent refaites."
(A de Caumont 3-61)

Sur D81 : 48°51'46.5"N 1°01'46.3"W

Sept-Frères : Eglise Saint-Martin

Sept-Frères : Eglise Saint-Martin

Sept-Frères : Eglise Saint-Martin

Sept-Frères : Eglise Saint-Martin

 

"Jusqu'en 1322 date à laquelle le village change de nom, Sept-frères est appelé Saint-Martin-des-Bois. Deux hypothèses sont avancées quant à l'origine du nom du village.
La première est légendaire : une femme aurait donné naissance, lors d'une seule couche, à sept frères.
La seconde est plus vraisemblable : un chanoine de Coutance, aurait rapporté de Rome des reliques des sept frères martyrs (Janvier, Félix, Philippe, Sylvain, Alexandre, Vital et Martial) et en aurait fait don à l'église de la paroisse."

 

Moulin de la Varinière

Le propriétaire de moulin sait désormais qu'il détient, non pas un simple immeuble pittoresque, mais un bien spécifique qui a une histoire, des droits et des devoirs. (patrimoinevaldesienne.fr)

Sept-Frères, moulin de la Varinière : 1896, 1904

Il est sur la Cunes
"Petite sortie vers la vallée de la Vire, à Sept-frères pour évoquer ces quelques actes de vente concernant le moulin de la Varinière sur la Cunes. " (lechefresne.localeo.fr)

La Cunes : voir ma page
affluent de la Drôme (11,9 km) Prend sa source à Saint-Sever-Calvados. Conflue avec la Drôme à Landelles-et-Coupigny

 

 

Liens :