Sainte-Marguerite-d'Elle

 

 

Sainte-Marguerite-d'Elle et Baynes

Commune très étendue (9 communes limitrophes). Elle englobe la commune de Baynes depuis 1965, laquelle avait déjà absorbé les communes de Notre-Dame-de-Blagny, la Haye-Piquenot et Rieu en 1831.

 

Lépiney-Tesson et Cartigny-Tesson

"Le nom de la commune provient d'une part du nom de la paroisse et d'autre part de la proximité de la rivière Elle pour la différencier des communes autrement homonymes. Elle prit les noms successifs de l’Épiney-Tesson en 1793, l’Épinay-Tesson en 1801, Cartigny-Tesson en 1826 (à cause de sa proximité avec Cartigny-l'Épinay) et reçut son nom actuel en 1846." (wikipedia)

Il y a deux "Lépiney-Tesson"
- Lépiney-Tesson qui a été réuni à Cartigny-Lépiney
- Le nom "Lépiney" qui a été ajouté à Cartigny-Tesson.

"L'église de Lépiney a été abattue, et le moellon qui en est provenu a été converti en chaux: c'était, autant qu'il m'en souvient, une église dont quelques parties pouvaient dater du XIIIe. siècle, mais dont d'autres étaient du XVIIe. La tour se terminait par un toit en bâtière, comme celle de Cartigny

En supprimant celte église, on a ajouté à Cartigny le surnom de Lépiney, pour conserver ainsi le souvenir de l'ancienne paroisse de Lépiney, et on a érigé en succursale, après l'avoir agrandie, la chapelle Ste.-Marguerite, chapelle annexe qui se trouvait à l'extrémité de la commune ; cette nouvelle paroisse a reçu la dénomination de Cartigny-Tesson : la chapelle, à laquelle on vient de faire des additions, n'a rien d'ancien : elle paraît dater du XVIIe. ou du XVIIIe. siècle." (A de Caumont 3-733)

 

Eglise Sainte-Marguerite

Sur D66 (49°12'27.4"N 1°01'17.9"W)

Eglise Sainte-Marguerite-d'Elle

Eglise Sainte-Marguerite-d'Elle - Eglise Sainte-Marguerite-d'Elle

Eglise Sainte-Marguerite-d'Elle

 

Baynes

 

Manoir de la Rivière à Baynes

XVIe, XVIIe siècle. MH. Sur Base Mérimée

Sur D145, les rives de l'Esque (49°12'49.5"N 0°56'56.3"W)

Manoir de la Rivière à Baynes

 

Les rives de l'Esque à Baynes

Retour dans le Calvados sur D145 le long de l'Esque

Les rives de l'Esque à Baynes

Les rives de l'Esque à Baynes : vache

Les rives de l'Esque à Baynes : vache

 

Eglise Saint-Martin de Baynes

Construite au XIXe en remplacement d'une église romane, et pour regrouper 4 petites paroisses antérieures : La Haye-Picquenot, Notre Dame de Blagny, Baynes, et Saint Laurent du Rieu. (paroisse.st.exupere.en.bessin)

"L'église de Baynes appartenait au style roman ; elle a été détruite depuis peu pour être reconstruite à une distance assez considérable de la place qu'elle occupait. () Elle était située sur un coteau escarpé, près la rive droite de la petite rivière d'Esques. Le point où l'église nouvelle a été construite est à peu près au centre des paroisses de La Haye-Piquenot, Notre-Dame-de-Blagny, Baynes et St.-Laurent-du-Rieu, réunies en une.
Baynes a élé le chef-lieu d'un canton, de 1790 à 1802.." (A de Caumont 3-317)

A l'est. Sur D186 (49°13'11.9"N 0°58'06.9"W)

Eglise Saint-Martin de Baynes

Eglise Saint-Martin de Baynes

Eglise Saint-Martin de Baynes

Eglise Saint-Martin de Baynes

Eglise Saint-Martin de Baynes - Eglise Saint-Martin de Baynes

Eglise Saint-Martin de Baynes

Eglise Saint-Martin de Baynes

 

Séquoïa du cimetière

Voir aussi : sequoias.eu- LES SEQUOIAS GEANTS EN BASSE-NORMANDIE

 

Chapelle Notre-Dame de la Route

"à la périphérie de la commune, consacrée le 23 novembre 1953 et bâtie grâce au dévouement de l'abbé Villain (curé de la commune de 1943 à 1954) qui organisa des kermesses, vendit des papiers et des chiffons pour récolter des fonds et aux cotisations des fidèles. Elle remplaça une chapelle en bois et tôles construite par les troupes américaines lors du Débarquement en 1944." (wikipedia)

 

La Haye Piquenot

Paroisse à l'époque d'Arcisse de Caumont, rattachée à Baynes. Ca n'est plus qu'une ferme.

"Si nous franchissons la forêt de Cerisy, à partir de Montfiquet, nous trouverons, à l'extrémité opposée, la paroisse de la Haye-Piquenot, réunie à Baynes. L'église appartenait à la période moderne et n'offrait aucun intérêt ; on m'annonce qu'elle vient d'être démolie. Elle était sous l'invocation de saint Pierre...
Cette paroisse faisait partie du doyenné de Couvains (1).
(1) Couvains, grande paroisse de l'arrondissement de St.-Lo (Manche), faisait partie du diocèse de Bayeux, ainsi que beaucoup d'autres, qui sont passées au diocèse de Coutances depuis que la division départementale a changé les anciennes circonscriptions diocésaines." (A de Caumont 3-316)

A l'est. Lieu-dit La Haye (49°12'28.0"N 0°57'27.1"W)

 

Rieu / Saint-Laurent de Rieu

"L'église de St.-Laurent-du-Rieu n'est pas plus ancienne que la précédente ; elle a été vendue pendant la Révolution et ne sert plus au culte. La commune elle-même est réunie, pour le civil, à celle de Baynes. L'église était sous l'invocation de saint Laurent. Le curé percevait les dîmes. La paroisse faisait partie du doyenné de Couvains." (A de Caumont 3-316)

Au nord. Sur D186 entre Sainte-Marguerite-d'Elle et Baynes (49°13'09.7"N 0°59'02.6"W)

 

Notre-Dame-de-Blagny

"L'église de Notre-Dame-de-Blagny a été démolie par suite de la réunion dont je viens de parler. Elle appartenait au roman de transition." (A de Caumont 3-318)

"Le château de La Quèze, indiqué sur la carte de Cassini était situé sur la paroisse de Blagny. Ce château existait très anciennement, car le livre Pelut de l'évêché mentionne la chapelle de St.-Jean-1'Evangéliste près le manoir de La Quèze...
Le château que j'ai vu avait été reconstruit au siècle dernier dans le style alors à la mode ; il était assez remarquable, en pierre de Caen. On l'a démoli il y a quelques années. Il appartenait dans les derniers temps à la famille de Tallevande, des environs de Vire."
(A de Caumont 3-318)

Au sud. Sur D15 (49°13'51.8"N 0°58'35.0"W)

 

 

Liens :