Orville

 

 

Carte

Traversée, du sud au nord, par la Touques et la D33


Sur Geoportail

 

Arrivée par D242

Une grande descente pour passer de la vallée de la Vie (Roiville) à la vallée de la Touques (Orville)

Arrivée par l'ouest. Sur D242 : 48°53'06.0"N 0°16'12.6"E

Orville : Arrivée par D242

 

Eglise Saint-Brice

XVe, XIXe siècles. Sur Base Mérimée
"Selon A. Dallet, des éléments du 11e siècle dans le mur nord de la nef, du 13e siècle dans le mur sud du choeur, du 16e siècle et du 18e siècle, étaient visibles en 1885. Des poteaux intérieurs portaient la charpente. Travaux exécutés par lainé en 1753, selon P. Guérin. Remaniements du 19e siècle : aliénation du porche avant 1846, déplacement de la porte au pignon ouest par Deschamps en 1847, restaurations importantes de 1886 à 1890 sous la direction d E. Le Reculeur, architecte à Vimoutiers, dont la réfection de la charpente, et réparations après un incendie en 1891. Couverture mentionnée en tuile et chaume en 1858, tuile et ardoise en 1885"

"Dominant la vallée de la Touques, l'église d'Orville est un modeste édifice de plan rectangulaire. La nef, construite au 15e et remaniée vers 1891 sur l'ordre de l'Abbé Bouland, est éclairée par des fenêtres ogivales..." (paroisse-saintbenoit)

abritant une Vierge à l'Enfant du XVe siècle, une statue représentant sainte Anne et la Vierge du XVIe ou XVIIe et un retable du XVIIIe classés à titre d'objets aux Monuments historiques

Sur D33 : 48°53'25.2"N 0°16'17.7"E

Orville : Eglise Saint-Brice

Orville : Eglise Saint-Brice

Orville : Eglise Saint-Brice

Orville : Eglise Saint-Brice

Orville : Eglise Saint-Brice

Orville : Eglise Saint-Brice

Orville : Eglise Saint-Brice

 

Manoir Les Londes

XVIIe, XIXe siècles. Sur Base Mérimée
"Indiqué comme manoir sur la carte du diocèse de Lisieux au début du 18e siècle, considéré comme relais de chasse du château de Campigny selon la tradition orale ; bâtiments du 17e siècle ; cheminée du logis de la fin du 18e siècle ; laiterie en brique ajoutée au 19e siècle ; logis restauré au 20e siècle ; dépendances en ruines"

Au sud-est. Par D242 : 48°53'01.4"N 0°17'03.8"E


Sur Base Mérimée

 

Le Manoir

XVIe, XVIIe, XIXe siècles. Sur Base Mérimée
"Logis de la fin du 16e siècle ou du début du 17e siècle, augmenté en profondeur lors d'une 2e campagne ; remaniements au 19e siècle : parements en brique sur les façades est et ouest ; restaurations au 20e siècle : dégagement de la façade est et remplacement de toutes les pièces en mauvais état, réfection de la charpente et de la couverture, pose à l'étage d'une cheminée du 17e siècle provenant de la région, dépose de 2 armoiries illisibles ; colombier vraisemblablement de même époque que le logis, ayant servi de four et de logement au 19e siècle ; dépendances du 19e siècle ; charretterie détruite"

Au sud-est. Par D242 : 48°52'59.4"N 0°17'22.3"E


Sur Base Mérimée

 

Château de Campigny

XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. Sur Base Mérimée
"Le château de Campigny sur Orville et sa chapelle saint Louis ont été détruits par un incendie en 1753, selon A. Dallet, le logement en pan de bois du 17e siècle et le colombier du début du 18e siècle en dépendaient ; le logis actuel a été construit avant 1827, vraisemblablement avec des matériaux du château ; agrandi et surélevé au cours du 4e quart du 19e siècle ; écuries du début du 19e siècle, sans doute avec des remplois du château, étables remaniées au 19e siècle"

A l'ouest. De l'autre côté de la Touques : 48°53'29.1"N 0°16'46.2"E

Visible par l'église :

Orville : Château de Campigny

 

Voir aussi :

- Monuments sur Base Mérimée

 

 

Liens :