Le Merlerault

 

 

"Vers l'an 1020, Richard de Sainte-Scolasse, seigneur de la région, compagnon d'arme de Richard II de Normandie (dit Richard « l'Irascible » ou Richard le « Bon », duc de Normandie de 996 à 1026), aurait fait don du domaine du Merle à l'un de ses compagnons d'armes, Roger, contre le service de dix chevaliers en temps de guerre. Le prénom d'un descendant de ce Roger, Raoul, Ranulf ou Rault du Merle, sera à l'origine de la terminaison "rault" du nom du bourg.
Le bourg devient au Moyen Âge une cité féodale fortifiée...
Au XVe siècle, le bourg est rebâti à deux kilomètres au nord-est de l'ancien village...
Au XVIIe siècle, Le Merlerault devient un des dix-huit relais de poste de la route royale d'Alençon à Rouen (déplacé à Nonant-le-Pin en 1784 à l'achèvement de la nouvelle route 138)." (wikipedia)

 

Eglise Saint-Martin

XVe siècle. Sur Base Mérimée
" L'église est construite après 1436, date du transfert du village du Merlerault, à son emplacement actuel ; les chapelles nord sont datées du début du 16e siècle ; l'ensemble est restauré au 19e siècle ; il est très endommagé en 1944 puis à nouveau restauré ; les fresques et les verrières de la chapelle sont détruites en 1944"

abritant un ensemble maître-autel-retable-tabernacle et une statue de saint Jean-Baptiste du XVIIIe siècle classés à titre d'objets aux Monuments historiques

A l'est du bourg. Sur D926 : 48°42'02.0"N 0°17'14.9"E

Le Merlerault : Eglise Saint-Martin - Le Merlerault : Eglise Saint-Martin

Le Merlerault : Eglise Saint-Martin

Le Merlerault : Eglise Saint-Martin

Le Merlerault : Eglise Saint-Martin

Le Merlerault : Eglise Saint-Martin

Le Merlerault : Eglise Saint-Martin

 

Bourg

Le Merlerault : bourg

Le Merlerault : bourg

Le Merlerault : bourg

Le Merlerault : bourg

Le Merlerault : bourg

Le Merlerault : bourg

Le Merlerault : bourg

 

Ensemble castral du Château Clos

Moyen-age. MH. Sur Base Mérimée
"Demeure médiévale fortifiée présentant une motte circulaire comportant une double enceinte de remparts en terre, séparée de fossés secs."

Au sud-ouest. Sur D50 : 48°41'22.9"N 0°16'11.3"E

 

La Métairie

 

Au nord. Sur D232. Direction Lignères : 48°43'19.2"N 0°17'48.7"E

Le Merlerault : La Métairie

 

Montmarcé

En 1822, Le Merlerault (1264 habitants en 1821) absorbe Mont-Marcey (133 habitants) à l'ouest de son territoire.

 

Vestiges de l'église Saint-Pierre-ès-Liens de Montmarcé

XIIe siècle. Sur Base Mérimée
"Ancien diocèse de Lisieux ; l'église est du 12e siècle, la porte ouest du 15e siècle ; elle est restaurée en 1719 (porte inscription) et signalée en bon état en 1803 ; le clocher est détruit"

Le bâtiment de l'église existe toujours. Les fenêtre ont été bouchées.

Au sud-ouest : 48°41'37.9"N 0°14'59.5"E


Sur Google Street View

 

Voir aussi :

- Monuments sur Base Mérimée

- Ferme Gâpré.XVIIIe, XIXe siècles. Sur Base Mérimée. Au nord-est : 48°42'39.5"N 0°18'03.4"E

- Borne du champ de saint Nicolas rappelant l'existence de la collégiale Saint-Nicolas fondée à la fin du XIe siècle par Guillaume du Merle pour abriter une relique de saint Nicolas de Myre dont le corps avait été transféré de Turquie à Bari en 1087 par les Normands. À 5 km du Merlerault subsistent également quelques vestiges de l'abbaye de Sainte-Marie de La Genevraye fondée vers 1160 par Fouque II baron du Merle et de Messei, dont la probable statue gisante est exposée au Philadelphia Museum of Art
Les moines qui s'y établirent étaient des bénédictins de l'abbaye de Hambye. (sur Base Mérimée)

- La gare du Merlerault (Wikipedia) Dans le bourg (nord) : 48°42'08.5"N 0°16'59.7"E

 

 

Liens :