Torigni-sur-Vire

 

 

Baronnie de Thorigny :

"Thorigny est le siège d’une importante baronnie qui est sous le contrôle de Hamon aux Dents (il fut aussi seigneur de Creully entre Bayeux et Caen) qui participa à la révolte contre Guillaume le Conquérant et fut tué en 1047. " (remparts-de-normandie)

"Baronnie datant de la fondation du duché de Normandie, Torigni appartient à Hamon le Hardi, combattant à Hastings, passe plus tard dans les mains de Robert de Gloucester...
En 1421, l'héritière du domaine, Marguerite de Mauny, épouse Jean Gouyon de Matignon, originaire de Bretagne...
Par son union à Louise Grimaldi, fille unique du prince de Monaco, duc de Valentinois, Jacques François Léonor de Goyon de Matignon devient en 1731 souverain de Monaco." (Wikimanche)

 

Bataille de Normandie :

"Nommée Thorigny avant 1849, la commune a été le fief de la famille de Matignon dont il demeure l'aile sud du château du XVIe siècle, restaurée après la destruction deux tiers de la commune par les bombardements du 12 juin 1944...
Le centre est bombardé le 12 juin 1944. La commune est libérée le 31 juillet..." (Wikimanche)

 

Eglise Notre-Dame-du-Grand-Vivier

XIIe siècle.
La chaire à prêcher et des lambris sont classés à titre d'objets

"L’édifice ne conserve de l’époque romane que sa façade que défigure la tour du 18e siècle.
L’édifice résulte d’une reconstruction de la deuxième moitié du 19e siècle.
Sur la façade, nous pouvons observer deux niveaux d’arcatures ornées de chevrons et de becs d’oiseaux. Trois reliefs romans conservés..." (Wikimanche)

Vers le sud. Sur D13. Rue Notre-Dame : 49°02'00.4"N 0°58'58.6"W

Torigni-sur-Vire : Eglise Notre-Dame-du-Grand-Vivier

Torigni-sur-Vire : Eglise Notre-Dame-du-Grand-Vivier

Torigni-sur-Vire : Eglise Notre-Dame-du-Grand-Vivier - Torigni-sur-Vire : Eglise Notre-Dame-du-Grand-Vivier

Torigni-sur-Vire : Eglise Notre-Dame-du-Grand-Vivier

Torigni-sur-Vire : Eglise Notre-Dame-du-Grand-Vivier - Torigni-sur-Vire : Eglise Notre-Dame-du-Grand-Vivier

 

Eglise Saint-Laurent

XIIe siècle. Ancienne chapelle du château

Rue Robert du Mont : 49°02'04.3"N 0°58'50.5"W

Torigni-sur-Vire : Eglise Saint-Laurent

Torigni-sur-Vire : Eglise Saint-Laurent - Torigni-sur-Vire : Eglise Saint-Laurent

Torigni-sur-Vire : Eglise Saint-Laurent

Torigni-sur-Vire : Eglise Saint-Laurent

 


Sur Google Street View

 

Château des Matignon

XVIe siècle. MH. Wikipedia

"Ce château porte le nom de la maison des Matignon, comtes de Torigny, comme Jacques II de Goyon de Matignon et Jacques Ier de Monaco, ce qui le lie également à la famille Grimaldi." (Wikipedia)

"Le premier château fortifié appartenant à la riche famille Gouyon, seigneurs de Matignon, originaires de Bretagne, est presque entièrement rasé au début du XVIe siècle et une nouvelle demeure est construite en abandonnant le style défensif pour se transformer en résidence seigneuriale." (Wikipedia)

- Cour aux canons : porte d'entrée (fin 16e)
- Pavillon de garde du château (ancienne porte d'accès au château), conçu par l'architecte François Gabriel vers 1600

Sur D974 : 49°02'02.7"N 0°58'43.8"W

Torigni-sur-Vire : Château des Matignon
2018-04-28

Torigni-sur-Vire : Château des Matignon
2018-08-03

Torigni-sur-Vire : Château des Matignon

Torigni-sur-Vire : Château des Matignon
2016-06-16

 

Musée Arthur-Le-Duc

"Il se trouve à l'intérieur du château des Matignon, dans la chapelle privée.
Il présente une trentaine de sculptures d'Arthur Le Duc (1848-1918), né à Torigni" (Wikimanche)

 

Mur Grimaldi - abattage des Tilleuls

On ne retient qu'une seule chose : l'abattage scélérat de tilleuls presque tri-centenaires par un maire.
Ce sont les socialistes qui, par les lois de décentralisation de 1982, ont donné tous les pouvoirs aux maires.

La vérité "scientifique" ? On replante plus d'arbres qu'on en arrache ?
Ce que l'on ne dit pas, c'est qu'on arrache des arbres centenaires pour planter des arbrisseaux.

"mur de 300 mètres de long pour une hauteur de 15 mètres construit au XVIIIe siècle pour abriter Louise-Hippolyte de Grimaldi, l'épouse de Jacques IV de Matignon." (wikipedia)

Tilleuls abattus : des Torignais s'interrogent (ouest-france.fr)
"Jugés « malades ou dangereux ». En une semaine, les tronçonneuses ont mis à terre plus de cent tilleuls bordant les murs de l'étang. « Ça fait drôle », se pincent des Torignais n'y croyant pas.
Lundi matin, au pied du Mur-Grimaldi, il ne restait que les souches. Et aussi plusieurs troncs attendant, bien rangés, d'être réduits en copeaux avant de partir alimenter des chaufferies industrielles. La broyeuse ne fera qu'une seule bouchée des cylindres d'un diamètre inférieur à 60 cm. Les autres, pour ne pas dépasser la taille exigée, devront être éclatés en plusieurs morceaux par deux énormes mâchoires d'acier.
« On croirait que la guerre est passée par là », lance Janine..."

Tilleuls abattus : « La fierté des Torignais disparaît » (ouest-france.fr)
"Gervais Marie-Doutressoulle, avocat, ne digère toujours pas l'abattage des 101 tilleuls séculaires bordant le mur Grimaldi. Pour défendre son point de vue, il évoque une étude de 2002.
« Ces arbres furent plantés quand Louis XV avait 23 ans. Ici, il s'agissait des seuls témoins vivants de l'époque des ducs de Matignon, âgés de 283 ans, alors que les tilleuls peuvent vivre jusqu'à 800 ans, voire 1 000 ans ou plus », situe Gervais Marie-Doutressoulle, avocat caennais ayant saisi le tribunal administratif de Caen après l'abattage des tilleuls bordant le mur Grimaldi (Ouest-France du jeudi 19 janvier)..."

Torigini-sur-Vire : Mur Grimaldi après abattage des tilleuls

Torigini-sur-Vire : Mur Grimaldi après abattage des tilleuls

 

Grand étang et étang du Vivier

 

Torigni-sur-Vire : Grand étang

 

Table d'Apollon

"La table d'Apollon est un ancien balcon de château" (remparts-de-normandie)

"Si la plupart des promeneurs des bords de l'étang remarque la table d'Apollon, sans doute sont-ils moins nombreux à connaître son histoire. L'histoire de cette deuxième table d'Apollon puisque la première, une table en granit ronde, installée au XVIIIe siècle par Jacques III de Matignon, a été vendue au début du XXe siècle à la ville de Dives-sur-Mer, où elle orne l'hôtel de Guillaume-le-Conquérant.
L'actuelle table d'Apollon est en réalité un balcon granitique (provenant d'un important château), acheté par la ville au milieu du XXe siècle..."
(ouest-france.fr)

 


Sur ouest-france.fr

 

Château de la Varignière

XIXe siècle.

Sur la commune de Beuvrigny : "En ce château mourut, en 1869, le général Michel Armand Le Chartier de la Varignière, d'une vieille famille de militaires et dont le père, colonel de la Légion de la Manche, avait été maire de Torigni " (le-petit-manchot.fr)

La tombe de Jacques Le Chartier de la Varignière retrouvée (ouest-france.fr)
"Né à Torigni-sur-Vire le 2 avril 1750, il a été maire de la ville de 1816 à 1830 et, à ce titre, avait fait acheter le château des Matignon, qu'il sauvait ainsi de la ruine et de l'abandon, pour en faire le siège de l'hôtel de ville. Il est mort à Torigni-sur-Vire le 14 septembre 1831"

"Une abbaye de Cisterciens, fondée en 1307 par Robert Le Fèvre... Ce monastère eut vingt-trois abbés, dont les six derniers, à commencer en 1618 par Léonor de Matignon, plus tard évêque de Coutances, furent commendataires. Le somptueux hôtel de la Varignière est construit sur son emplacement. "
(geneawiki.com)

Au nord. Sur D974 : 49°02'18.6"N 0°58'54.2"W (Invisible)


Sur Google Street View


Sur Geneanet.org

 

Abbaye de Torigny

Entièrement détruite à la Révolution française.

"L’abbaye de Torigny est une ancienne abbaye cistercienne située sur l'actuelle commune de Torigni-sur-Vire, dans la Manche. Elle est fondée en 1134 sur le site de La Boulaye, mais est transférée en 1308 à Torigni." (Wikipedia)

 

 

Liens :

 

Wikimanche.fr - Torigni-sur-Vire en photos entre 1944 et 1952