Saint-Sylvain

 

 

Saint-Sylvain

 

Eglise Saint-Sylvain

XIIIe-XIVe-XVIIIe-XXe siècles. Chœur et chapelle attenante aux MH, wikipedia

Eglise Saint-Sylvain

Eglise Saint-Sylvain - Eglise Saint-Sylvain

 

Château des Fosses (le Grand Fauces)

Château des Fosses ou du Fossé, lieu-dit le Grand Fauces
XVIIIe et XIXe siècle. patrimoine-de-france.com

au sud, chemin des Fauces sur la route de Cauvicourt, accès au portail uniquement

Saint-Sylvain : hâteau des Fosses (le Grand Fauces)

Visible de loin sur la route de Soignolles :

Saint-Sylvain : hâteau des Fosses (le Grand Fauces)


Sur J.Y. Merienne

 

Hôtel de 1634

2e quart 17e siècle, grande rue. Destination : école.

 


Sur culture.gouv.fr

 

Ancien presbytère

Presbytère construit à la fin du XVIIIe, transformé en ferme après son aliénation sous la Révolution.


Sur culture.gouv.fr

 

Saint-Martin-des-Bois

Saint-Martin-des-Bois (nord-est, route de Fierville) est réuni à Saint-Sylvain en 1825

D'après Arcisse de Caumont :
"Ce surnom Des-Bois indiquerait qu'il y avait autrefois un bois dans le voisinage.
L'église est en ruines ; il ne reste d'entier que le choeur qui devait avoir été construit au XVIIe siècle...
Le cimetière est conservé ; il est devenu celui de la paroisse de Saint-Sylvain...
La Muance qui disparaît près de Langannerie ressort près de St.-Martin-des-Bois dans le vallon." (A de Caumont 2-274)

 

Saint-Pierre d'Exvilliers

Eglise Paroissiale Saint Pierre-d'_EXVILLIERS sur patrimoine-de-france.com

"l'église du XIIIe siècle, près de là ruines romaines, dites de Saint-Pierre d'Exvilliers" (dans Guide classique du voyageur en France ... Par Audin)

"Aux environs on voit les vestiges d'un monument romain qui fut désigné plus tard sous le nom de Saint-Pierre d'Exvilliers" (dans Guide pittoresque portatif et complet du voyageur en France)

"A une demi-lieue au nord-ouest de Saint-Sylvain, se voit une éminence nommée le Coquerel ou la Bignette. Là, dit la tradition, exista jadis une ville romaine, que les habitans désignèrent plus tard sous le nom de Saint-Pierre-d'Exvilliers (ex villa), et dont l'importance dut diminuer progressivement à mesure que la plaine se dégarnit de forêts et se couvrit d'habitations. Des sommets d'Exvilliers la vue s'étendait au loin vers le midi, et les débris de briques et de moëllons qu'on y rencontre, servent à démontrer qu'il y eut des groupes nombreux sur plusieurs points de la colline. Une église s'y trouvait, entre autres, il y a moins d'un siècle encore, dédiée à Saint-Pierre ; et c'est au lieu d'où le coup-d'oeil est le plus étendu, qu'on remarque les ruines. Des tombeaux remplissaient le sol à l'entour, et les cultivateurs en ont souvent renversé en promenant leurs charrues sur ces hauteurs. Souvent aussi ils ont amené sur le sol des monnaies de cuivre et d'argent des époques les plus reculées. Tels sont les faits qu'ils racontent aux voyageurs. (Dans Statistique de l'arrondissement de Falaise Par Frédéric Galeron)

 

 

Liens :