Saint-Sylvain

 

 

Saint-Sylvain

 

"St.-Sylvain, Sanctus Sylvinus, est, avec Bretteville-sur- Laize, la bourgade la plus importante du canton. C'est encore aujourd'hui le siège du doyenné."
(A de Caumont 2-270)

 

Bataille de Normandie :

"Les six semaines du siège de la ville de Caen permet aux forces allemandes de fortifier les défenses de nombreuses communes au sud, et Saint-Sylvain en fait partie. Afin de percer ce front adverse en direction de Falaise, les Britanniques déclenchent l’opération Totalize dans la nuit du 7 au 8 août 1944 qui débute avec des bombardements aériens et terrestres. Saint-Sylvain est alors défendu par des éléments de la 12. SS Panzer-Division, du Schwere SS Panzer-Abteilung 101 et de la 272. Infanterie-Division." (dday-overlord.com)

"... Devant la solide résistance des Allemands, les Polonais demandent un appui de l’artillerie lourde et de l’aviation...
les Allemands commencent à reculer, les Polonais occupent le bourg jusqu’a l’église, la commune jumelle de Saint-Martin-des-Bois est encore aux mains des Allemands..." (normandie44lamemoire.com)

 

Eglise Saint-Sylvain

XIIIe-XIVe-XVIIIe-XXe siècles. Chœur et chapelle attenante aux MH, wikipedia. Sur Base Mérimée
" Ancien diocèse Bayeux ; choeur 13e siècle ; chapelle nord et tour début 14e siècle ; nef milieu 18e siècle ; bombardée en 1944 ; nef et tour reconstruites vers 1955"

Elle a subi d'importants dégâts en 1944. Notamment le clocher et la nef

"... Le choeur appartient au style ogival du XIIIe. siècle; on peut en juger par les deux fenêtres du chevet, par la corniche et d'autres moulures: plus tard, au XIVe. siècle peut-être, on lui a accolé une chapelle du côté du sud"
(A de Caumont 2-271)

Sur D183 et D43 : 49°03'23.5"N 0°13'06.2"W

Eglise Saint-Sylvain

Eglise Saint-Sylvain - Eglise Saint-Sylvain

 

L'ancien clocher :

"La partie la plus intéressante est la tour, elle me paraît du commencement du XIVe. siècle ou de la fin du XIIIe., et porte sur quatre gros piliers garnis de colonnettes." (A de Caumont 2-272)

 


Sur Base Mérimée

 

Intérieur

 

 

Château des Fosses (le Grand Fauces)

Château des Fosses ou du Fossé, lieu-dit le Grand Fauces
XVIIIe et XIXe siècle. patrimoine-de-france.com

au sud, chemin des Fauces sur la route de Cauvicourt : 49°02'48.1"N 0°13'11.7"W (accès au portail uniquement)

Saint-Sylvain : hâteau des Fosses (le Grand Fauces)

Visible de loin sur la route de Soignolles :

Saint-Sylvain : hâteau des Fosses (le Grand Fauces)


Sur J.Y. Merienne

 

Hôtel de 1634

2e quart 17e siècle, grande rue. Destination : école.

 


Sur culture.gouv.fr

 

Ancien presbytère

Presbytère construit à la fin du XVIIIe, transformé en ferme après son aliénation sous la Révolution.


Sur culture.gouv.fr

 

Saint-Martin-des-Bois

Saint-Martin-des-Bois (nord-est, route de Fierville : 49°03'37.8"N 0°12'34.0"W) est réuni à Saint-Sylvain en 1825

D'après Arcisse de Caumont :

"Ce surnom Des-Bois indiquerait qu'il y avait autrefois un bois dans le voisinage.
L'église est en ruines ; il ne reste d'entier que le choeur qui devait avoir été construit au XVIIe siècle...
Le cimetière est conservé ; il est devenu celui de la paroisse de Saint-Sylvain...
La Muance qui disparaît près de Langannerie ressort près de St.-Martin-des-Bois dans le vallon." (A de Caumont 2-274)

 

Saint-Pierre d'Exvilliers / La Bignette

Eglise Paroissiale Saint Pierre-d'_EXVILLIERS sur patrimoine-de-france.com

Sur Base Mérimée" Existait encore au 18e siècle ; ruines et tombeaux signalés en 1830 par Galeron"

"l'église du XIIIe siècle, près de là ruines romaines, dites de Saint-Pierre d'Exvilliers" (dans Guide classique du voyageur en France... Par Audin)

"Aux environs on voit les vestiges d'un monument romain qui fut désigné plus tard sous le nom de Saint-Pierre d'Exvilliers" (dans Guide pittoresque portatif et complet du voyageur en France)

"A une demi-lieue au nord-ouest de Saint-Sylvain, se voit une éminence nommée le Coquerel ou la Bignette. Là, dit la tradition, exista jadis une ville romaine, que les habitans désignèrent plus tard sous le nom de Saint-Pierre-d'Exvilliers (ex villa), et dont l'importance dut diminuer progressivement à mesure que la plaine se dégarnit de forêts et se couvrit d'habitations. Des sommets d'Exvilliers la vue s'étendait au loin vers le midi, et les débris de briques et de moëllons qu'on y rencontre, servent à démontrer qu'il y eut des groupes nombreux sur plusieurs points de la colline. Une église s'y trouvait, entre autres, il y a moins d'un siècle encore, dédiée à Saint-Pierre ; et c'est au lieu d'où le coup-d'oeil est le plus étendu, qu'on remarque les ruines. Des tombeaux remplissaient le sol à l'entour, et les cultivateurs en ont souvent renversé en promenant leurs charrues sur ces hauteurs. Souvent aussi ils ont amené sur le sol des monnaies de cuivre et d'argent des époques les plus reculées. Tels sont les faits qu'ils racontent aux voyageurs. (Dans Statistique de l'arrondissement de Falaise Par Frédéric Galeron)

"Dans la partie N.-O. du territoire de St.-Sylvain on trouve une éminence appelée la Bignette, et une vallée dite Morville, mortua villa, où l'on a recueilli des tuiles et des médailles romaines en très-grand nombre." (A de Caumont 2-273)

La Bignette : Sur D183, sur la commune de Cauvicourt : 49°03'44.3"N 0°15'09.2"W


Sur Google Street View

 

 

Liens :