Saint-Ouen-le-Houx

 

 

"St-Ouen-le-HouIt, Sanctus Audoenus Le Lohour, Sanctus Audoenus Le Hoult."

 

Eglise Saint-Ouen

En partie du XIIe siècle.

"L'église de St-Ouen-le-Houll se trouve sur le bord du chemin de moyenne communication d'Orbec au Billot. Elle a été soigneusement examinée par M. Pannier.
Nous faisons remonter au XIIe siècle, dit-il, la construction du choeur. Les murs latéraux étaient primitivement sans contreforts. Deux contreforts, du XVle siècle, soutiennent le mur septentrional. Un autre contrefort, du même temps, se voit à l'extrémité du mur opposé. Le choeur est éclairé, de ce côté, par une fenêtre cintrée moderne. Un chevet droit termine le choeur, qui est en retrait sur la nef.
La nef date seulement du XVIe siècle. Trois fenêtres, l'une ogivale, avec moulures en gorge, les deux autres cintrées, du même temps (la fenêtre du milieu refaite), éclairent la nef au midi. Elle reçoit la lumière, du côté du nord, par deux ouvertures, l'une à plein-cintre, du XVIe siècle, entourée de moulures formées de gorges ou scoties; l'autre également à plein-cintre, mais retouchée. Cinq contreforts, construits en grand appareil, soutiennent chaque mur.
Le portail occidental, soutenu par quatre contreforts saillants, est percé d'une porte en anse de panier encadrée dans un plein-cintre mal dessiné. Sur le mur apparaissent les traces d'un ancien porche...." (A de Caumont 5-659)

Eglise de Saint-Ouen-le-Houx

Eglise de Saint-Ouen-le-Houx

Eglise de Saint-Ouen-le-Houx

Eglise de Saint-Ouen-le-Houx

 

Château

La famille de Margeot a conservé la seigneurie de St-Ouen jusqu'en 1789, et elle possède encore le manoir et les terres qui en dépendaient. Ce manoir, dit aussi de Noiremare, est un édifice en brique datant du siècle dernier et dénué de toute espèce de caractère.

 

 

Liens :