Saint-Ouen-des-Besaces

 

 

"Le petit canton des Besaces est situé au milieu de grès schisteux rougeâtres, entre les sources de la Drôme et celles d'une petite rivière qui vient de la butte de Bremoy...
... La forêt de la Besace, connue aussi sous le nom de Forêt-l'Evêque, et d'où, au XIIe. siècle, on tirait du bois à brûler pour l'approvisionnement de Caen... M. le marquis de Grandval en possède la moitié..." (A de Caumont 3-212)

Voir aussi : Saint-Martin-des-Besaces

 

Eglise Saint-Ouen

XIe siècle, remaniée au XIXe, contenant un retable du XVIIIe.

"L'église de St.-Ouen-de-la- Besace offre une nef sans contreforts, à fenêtres cintrées.
Dans le choeur (côté du Nord) on voit des murs en arête de poisson et une porte romane dont l'archivolte est ornée de bâtons rompus.
Le côté Sud n'offre pas de caractère d'ancienneté comme le précédent. Deux contreforts fortifient le chevet.
La tour, en forme de bâtière, occupe l'extrémité occidentale de l'édifice;elle paraît du siècle dernier. Dans une niche au-dessus de la porte, sont les débris d'une ancienne statue d'évêque" (A de Caumont 3-211)

Eglise Saint-Ouen

 

 

Lieu-dit Les Fieffes

Pont au lieu-dit les Fieffes : on se demande que fait ce pont dans ce lieu ? au sommet d'une colline.

"Le point culminant (301 m) se situe au sud-est, près du lieu-dit les Fieffes, en limite de Saint-Martin-des-Besaces, sur la pente qui mène à la cote 308, un premier objectif de l'opération Bluecoat durant l'été 1944." (wikipedia)

Cote 308 sur wikipedia, mais 309 en réalité.

 

Mémorial sur la prise de la cote 309, opération Bluecoat

Mémorial sur la prise de la côte 309, opération Bluecoat.

 

Mémorial sur la prise de la côte 309, opération Bluecoat.

 

Voir également la stèle du Brigadier Barttelot, commandant du 4th Battalion Coldstream Guards, qui prit cette colline (cote 309) le 30 juillet 1944.(normandie44lamemoire.com)

 

L'Opération Bluecoat

"L'opération Bluecoat permit de retenir des forces allemandes substantielles qui ne purent donc participer à la contre-attaque allemande projetée à Avranches, et contribua de manière non négligeable au futur encerclement des forces allemandes dans la poche de Falaise." (wikipedia)

Bluecoat dans le bocage virois : 30 juillet-12 août (paril.crdp.ac-caen.fr)
"L'opération Bluecoat, confiée à la 2e armée britannique du général Sir Miles Dempsey, ne peut se comprendre que dans le contexte stratégique de la fin juillet-début août...
Fin juillet, les forces américaines perçaient en direction d'Avranches. Patton allait lancer ses divisions par Pontaubault. De leur côté, Anglais et Canadiens maintenaient une forte pression autour de Caen, fixant d'importantes forces allemandes. Le “ventre mou” ennemi se trouvait bien à l'ouest de Tilly-sur-Seulles/Noyers-Bocage..."

Opération Bluecoat – Bataille de Normandie (dday-overlord.com)
"A la fin du mois de juillet 1944, les Américains poursuivent l’exploitation de l’opération Cobra au sud du Cotentin tandis que les troupes allemandes en Normandie restent concentrées dans la région sud de Caen. Il devient urgent pour le général Montgomery, commandant les forces terrestres alliées, de protéger le flanc gauche des Américains tout en permettant aux Britanniques et aux Canadiens de reprendre l’avantage et d’empêcher une vaste contre-offensive allemande dans le “ventre mou” du front de Normandie."

 

Sur la carte, on voit que la cote 309 est au sud du lieu-dit "Les Fieffes" (où est situé le mémorial)
A remarquer le "Pont des Aunaies" ou "Pont Desaunay" un autre pont au sommet de la colline.
La stèle du Brigadier Barttelot sur la D675 (carré rouge)

 

Saint-Ouen-des-Besaces - Pont Desaunay

 

 

Liens :