Saint-Georges-d'Aunay

 

 

"Il y avait plusieurs fiefs à St.-Georges-d'Aulnay : le principal était celui de St.-Georges (autrement dit Champin)...
Buron était un autre fief avec une grosse ferme située au Sud de l'église dans la vallée où l'Odon prend sa source.
Ces fiefs et ceux de Ronde-Fougère, d'Ardennes et de Mosges furent unis et érigés en marquisat sous la dénomination de Mosges- Buron, en 1725... (A de Caumont 3-244)

"Sauques est un hameau de St.-Georges... Courcelles est un autre hameau de St.-Georges où il y avait une chapelle de la Sainte Vierge qui avait été fondée en 1322..
... Plusieurs bois sont compris dans le territoire de St.-Georges d'Aulnay ; les principaux sont ceux d'Angerville et de Buron... (A de Caumont)

 

Eglise Saint-Georges

Partiellement du XIIIe siècle.

"L'église de St.-Georges-d'Aulnay est en forme de croix.
Elle se compose d'un choeur remarquable dans le style ogival de la première époque, de deux transepts du même style dans les murs desquels on remarque beaucoup de fragments romans, particulièrement du côté du Midi ; de deux bas-côtés très-étroits, du XIIIe. siècle, et d'une nef moderne dont la façade occidentale ressemble aux constructions des Jésuites et porte la date 1720.
La tour, dont les fenêtres paraissent du XVe. siècle, s'élève entre les transepts sur des piliers romans " (A de Caumont 3-244)

Saint-Georges-d'Aunay : Eglise Saint-Georges

Saint-Georges-d'Aunay : Eglise Saint-Georges

Saint-Georges-d'Aunay : Eglise Saint-Georges - Saint-Georges-d'Aunay : Eglise Saint-Georges

Saint-Georges-d'Aunay : Eglise Saint-Georges

Saint-Georges-d'Aunay : Eglise Saint-Georges

Saint-Georges-d'Aunay : Eglise Saint-Georges

Saint-Georges-d'Aunay : Eglise Saint-Georges

Avant, l'église était entourée par le cimetière et un mur


Sur J.Y. Merienne

 

Château

XVIIIe et XIXe siècles.

"Le château de St.-Georges-d'Aulnay est considérable; placé sur une éminence, on l'aperçoit de fort loin. Il appartient aujourd'hui à M. le général prince de Broglyes, membre de la Société pour la conservation des monuments, et à son fils." (A de Caumont 3-247)


Sur J.Y. Merienne

 

 

Liens :