Pont-Bellanger

 

 

Eglise Saint-Michel

XIXe siècle.
initialement chapelle du château et oratoire sur une des routes qu'empruntaient les « michelets ». C'est vers la fin du XIVe siècle qu'elle devint une église paroissiale. Elle fut une première fois détruite en 1840 par un incendie puis une seconde fois le 4 août 1944 par les combats de la bataille de Normandie.... Elle fut de même l'une des plus sinistrées du département par la tempête du 26 décembre 1999, le clocher, dont une partie de sa maçonnerie, étant tombé sur le toit de l'église." (wikipedia)

"On appelle encore les habitants de Pont-Bellanger les « Tous loin », parce qu'un des curés avait, dit-on, pour habitude de ne pas commencer l'office sans demander si les Tous loin étaient arrivés, la paroisse de Pont-Bellanger étant très-éloignée de St.-Martindon." (A de Caumont 3-169)

Pont-Bellanger : Eglise Saint-Michel

Pont-Bellanger : Eglise Saint-Michel

 

Château de Pont-Bellanger

XVIe et XIXe siècle.

"Le château de Pont-Bellanger est situé à l'Est de l'église : c'est une construction dont l'aspect général annonce la fin du XVIe. siècle ou le commencement du XVIIe. Les fenêtres, quoiqu'en accolade, peuvent être de ce temps, car, dans ce pays surtout, cette forme semble s'être conservée très-long-temps. Il ne restait que quelques ruines assez insignifiantes des anciennes fortifications qui défendaient le château : elles ont été détruites depuis peu. " (A de Caumont 3-169)

Transformé considérablement après 1870 (donc après la rédaction d'Arcisse de Caumont) :
"Les ajouts et modifications de la partie centrale actuelle du château sont sans doute l'œuvre des d'Amphernet aux XVIè et XVIIè siècles jusqu'au remaniement complet effectué après la guerre de 1870 par Michel Adrien d'Amphernet de Pontbellanger qui a rehaussé la partie ancienne d'un étage, rasé le bâtiment de ferme qui prolongeait le manoir sur la gauche pour y construire la tour dans le style cher à Viollet le Duc et a fait mettre sur les frontons les armes des Pontbellanger et des d'Amphernet." (maison.omahony.free.fr)

".Ce n'est qu'en 1881 que le château passe à la famille O'Mahony lorsque Maurice O'Mahony épouse Marthe Lafreté d'Amphernet, héritière du comte Adrien d'Amphernet. Plus récemment, en 1944, le château servit d'hôpital aux Allemands deux mois avant la Libération. Entièrement pillé à l'intérieur, il a subi d'importants dégâts. Aujourd'hui héritière d'un titre et d'un riche passé, la famille O'Mahony habite toujours la belle et imposante demeure de ses ancêtres." (wikipedia)

Au sud de l'église, sur D185 (48°55'53.1"N 0°58'23.3"W) Invisible sauf l'entrée.


sur maison.omahony.free.fr


Sur J.Y. Merienne

 

Campagne sur D185

Au nord, après l'église, sur D185, en direction de la Vallée de la Vire (48°56'17.8"N 0°58'23.9"W)

Pont-Bellanger sur D185

Plus loin en arrivant vers Malloué (48°56'14.4"N 0°57'56.1"W)

Pont-Bellanger sur D185

 

 

Liens :