Couvains

 

 

Ne pas confondre avec Couvains dans la Manche : voir ma page

 

Marnefer

Le 1er janvier 2002, Couvains (121 habitants en 1999) absorbe Marnefer (53 habitants) : voir ma page

 

Croix

Une belle croix à l'intersection de la D231 et de la D352 : 48°51'59.1"N 0°32'02.1"E

Couvains : Croix

 

Eglise Saint-Médard

XVIe siècle.

"L'église Saint-Médard est située dans l'ancien cimetière.
C'est une construction du XVIe siècle dont les assises et les contreforts sont de grès, le reste en silex et poudingue, couverte de tuiles...
Le clocher est une aiguille à huit pans, revêtu d'ardoises, posé sur une base quadrangulaire, pareillement habillé. L'entrée au pignon ouest est protégée par un pittoresque auvent, couvert d'ardoises..."

"... à quels saints thaumaturges se vouer dans notre secteur ? Incontestablement, la plus sollicitées est Apolline qui a sa statue dans l’église Saint-Médard, à Couvains. On raconte qu’elle fut arrêtée en 249 à Alexandrie, avec d’autres chrétiens...
Ce qui est sûr, c’est que sainte Apolline est priée pour les maux de dents, principalement ceux des nourrissons. A Couvains, sa statue est très fréquentée. « Six à sept personnes viennent chaque semaine, et parfois de loin, prier sainte Apolline », indique le maire, Michel Guenoux..." (actu.fr)

Par D231 : 48°51'36.4"N 0°33'29.0"E

Couvains : Eglise Saint-Médard

Couvains : Eglise Saint-Médard

Couvains : Eglise Saint-Médard

Couvains : Eglise Saint-Médard

Couvains : Eglise Saint-Médard

Couvains : Eglise Saint-Médard

 

Presbytère

A côté de l'église : 48°51'37.4"N 0°33'32.0"E

Couvains : Presbytère

Couvains : Presbytère

 

Soccane

En 1840, Couvains (304 habitants en 1836) absorbe Soccane (205 habitants) à l'ouest de son territoire.

Lieu-dit La Saucanne à l'ouest. Sur D231 : 48°51'52.7"N 0°32'50.2"E

Sur le cadastre de 1826 : le château de Caumon au sud et le village de Saucanne au nord :


Sur Gaia.orne.fr

 

Château de Caumont

XVIIe siècle

"XX. Charles Henry dit Hector des ROTOURS de Soccane, 3ème chevalier de La Chaux, né au château de La Chaux le 5 avril 1775, fut baptisé en l’église du lieu le même jour. Il fut page de Condé sur Certificat de preuves de noblesses faites devant CHÉRIN . Les preuves, dressées le 22 janvier 1788, furent certifiées le 13 février suivant.
Il acheta le château de Caumont et son domaine de 200 hectares à Soccane (aujourd’hui commune de Couvains) en prairial an VIII au banquier Pierre LAILLARD (alias CAILLARD). Ce château, construit au début du XVIIème siècle par Jean de CAUMONT, ou son fils Jacques, est un manoir de style Louis XIII, à un étage, façade principale sud-ouest large de six fenêtres, avec lucarnes dans le toit et de hautes cheminées. La façade est décorée en son centre d’un fronton. Le corps de logis, flanqué de deux ailes, était entouré sur trois côtés de larges douves, aujourd’hui comblées. Sur le quatrième côté se trouve la cour en fer à cheval, close de murs. Pour arriver au château on empruntait une belle avenue, longue de 1500 mètres, autrefois bordée d’arbres.

Il épousa, le 18 prairial an VII (6 juin 1799) à La Ferté Fresnel, Marie Agathe Félicité Alexandrine de LA PORTE de LA FERTÉ-FRESNEL, née à La Ferté-Fresnel le 4 février 1779 et décédée après 1852, fille de Charles Victor Adrien de LA PORTE, marquis de LA FERÉ-FRESNEL, et de la marquise née Elisabeth Charlotte Françoise de NOLLENT . Le contrat de mariage a été passé à La Ferté Fresnel, devant maître LANDOUR, le 18 Prairial an VII. Le chevalier de La Chaux fut maire de Soccane de 1813 à 1829, et décéda en son château de Caumont le 26 octobre 1852 ayant eu six enfants.

XXI Alexandre Joseph des ROTOURS, 4ème chevalier de La Chaux, né au château de Caumont à Soccane (Couvains) le 1er août 1801 et y décédé le 5 mai 1880, fut adjoint au maire de Couvains de 1858 à 1871. Il aurait été officier au 6ème régiment de chasseurs à cheval . Il épousa, à Soccane (Couvains) le 2 septembre 1840, Marie Claire Lucie HERNAY, née à Soccane (Couvains) le 9 septembre 1813 et décédée après 1880, fille de Jean HERNAY et de Marie Thérèse DUSSOUTOIL. Alexandre décéda le 5 mai 1800 ayant eu dix ou onze enfants : Les cinq premiers sont nés naturels et certains portèrent donc le nom HERNAY jusqu’à ce qu’ils soient légitimés par le mariage de leurs parents en septembre 1840.

XXII Hector Prosper Désiré des ROTOURS, 5ème chevalier de La Chaux, né au château de Caumont à Soccane (Couvains) le 1er août 1835, fut clerc de notaire à Parigné-L’Evêque en 1852. Il fut engagé volontaire à la mairie de La Ferté-Fresnel, puis incorporé au 1er régiment de chasseurs à cheval le 12 septembre 1852." (diesbach.com)

"Charles Henry des ROTOURS, chevalier de LA CHAUX, o château de La Chaux 29.04.1778, b La Chaux 28.05.1778, + château de Caumont à Socanne (Couvains) le 26.10.1852, élève de l'Ecole Royale Militaire 13.9.1787, servit dans l'armée Royale de Normandie, fut maire de Soccane (1813-29). Il acheta le château de Caumont et son domaine de 200 hectares à Socannes (auj cne de Couvains) en prairial an VIII au banquier Pierre Caillard...
Alexandre Joseph des ROTOURS, chevalier de LA CHAUX, o château de caumont à Socanne (Couvains) 01.08.1801, y + 05.05.1800, fut adjoint au maire de Couvains (1858-1871). Il épousa, à Socanne (Couvains) le 2 septembre 1840, Marie Claire Lucie HERNAY, née à Socanne (Couvains) le 9 septembre 1813, + ap. 1880, fille de Jean HERNAY et de Marie Thérèse DUSSOUTOIL. Ils eurent onze enfants..." (gw.geneanet.org)

Au sud-ouest : 48°51'18.9"N 0°32'39.1"E


Photo sur Perche-gouet.net

 

 

Liens :