Maizières

 

 

Eglise Saint-Pierre

XIIIe siècle. MH, wikipedia

"L'église de Mézières se compose d'une nef du XIIIe. siècle, à lancettes courtes et sans colonnes ; d'un choeur dont les murs, peut-être du même temps que la nef, sont percés de fenêtres à moulures prismatiques annonçant le XVe. siècle ou le commencement du XVIe. ; d'un transept nord moderne refait en remplacement d'une chapelle plus ancienne ; et, au sud, d'une chapelle allongée, correspondant au transept qui existait vraisemblablement dans l'origine et à une partie du choeur....
La tour centrale portée sur de robustes colonnes qui tiennent plus du roman que du style ogival, au moins par leurs chapiteaux, se termine par une flèche en pierre fort élégante percée de trous figurant des trèfles et sculptée comme la plupart des tours en pierre de nos contrées, de manière à figurer des imbrications. Je crois cette flèche du XIII. siècle ou du commencement du XIVe...
Des animaux formant des espèces de consoles à la base de la flèche en pierre et quelques amorces encore visibles prouvent que des lucarnes à frontons pyramidaux dans le genre de celles que nous voyons à d'autres tours de la même époque, existaient dans l'origine sur quatre des faces de l'octogone (A de Caumont 2-299)

Maizières : Eglise Saint-Pierre

Maizières : Eglise Saint-Pierre

Maizières : Eglise Saint-Pierre - Maizières : Eglise Saint-Pierre

Maizières : Eglise Saint-Pierre

 

Château de Fossard

"A l'est de l'église, dans la vallée, est un petit château appartenant à M. Bellivet, ancien notaire, membre de la Société française pour la conservation des monuments. M. Bellivet a acquis cette propriété de H. de Bonnechose, membre de plusieurs académies : il y a fait des travaux considérables et créé un joli parc entouré de murs, dans lequel passe le Laison... (A de Caumont 2-301)

(49°01'04.9"N 0°09'03.2"W)


Sur Google Street View


Sur J.Y. Merienne

 

Château de Val Hébert

"A quelque distance à l'ouest de l'église en remontant le Laison, on trouve l'habitation dite le Val-Hébert appartenant à M. Seigneurie. Là avait vécu dans la retraite, au milieu de ses livres, un homme instruit, l'abbé Hébert, qui a laissé un manuscrit intitulé : Notes historiques et chronologiques pour servir à l'histoire du diocèse de Sèez...
En 1789, l'abbé Hébert avait quitté depuis 4 ans sa cure de Morteaux ; il vivait à Mézières, occupé d'études et faisait bâtir quand les assemblées primaires vinrent le tirer de sa solitude...
Après ses voyages qui ne seraient aujourd'hui que des promenades, l'abbé Hébert revenait à son petit château de Mézières ; il y était encore en 1802...
Il existait au château du Val-Hébert une chapelle sous l'invocation de saint Louis, roi de Franc..." (A de Caumont 2-301)

Au sud. Rue du Bout puis rue Berthe (49°00'37.5"N 0°10'01.5"W)


sur : partenaire-europeen.fr

 

 

Liens :