Fresné-la-Mère

 

 

Angloischeville :

En 1827, Fresné-la-Mère (629 habitants en 1821) absorbe Angloischeville (141 habitants), au nord-est de son territoire.

Grand Chemin :

"Le village est sillonné par le "Grand Chemin" emprunté par les miquelots qui effectuaient le pélerinage vers le Mont Saint-Michel.
Au XIXe, le tracé de la ligne ferroviaire Caen-Tours traverse le bourg et une gare fut édifiée."

Ruisseau Le Traîne-Feuilles

"Derrière une apparence anodine, le village présente un patrimoine bâti d'une grande richesse. La Hamberie, Courcelles, la Galerie sont autant de sites qui ont marqué l'histoire du Pays de Falaise"

 

Eglise Notre-Dame

XVe, XVIIe et XIXe siècles. Le clocher détruit en 1944 a été reconstruit après la Seconde Guerre mondiale.

"L'église de Fresnay-la-Môre est moderne et peu ancienne. M. Le Bailly, riche filateur de Falaise, vient d'en faire reconstruire une partie. On a, dit-on, imité le style ogival dans cette reconstruction que je n'ai pas visitée." (A de Caumont 2-435)

L'église Saint-Pierre d'Angloischeville a été détruite après la fusion des paroisses.
"Elle était petite et sans importance" (A de Caumont 2-435)

Fresné-la-Mère : Eglise Notre-Dame

"Très original clocher formé de quatre abat-son. Il a été reconstruit suite à sa destruction en 1944, pour remplacer une petite tour en bois couverte d'ardoises s'élevant en pyramide aigue."

Fresné-la-Mère : Eglise Notre-Dame

Fresné-la-Mère

 

Château de la Galerie

XVIIIe siècle

Au sud, route de la Galerie (48°52'35.2"N 0°07'59.2"W). invisible.

Ci-dessous, est-ce le château de la Galerie ou celui, détruit en 1944 ?


Sur ebay.fr

 

Château du Moulinet (Angloischeville)

Au nord, route d'Angloischeville (48°54'17.5"N 0°06'23.8"W)


Sur J.Y. Merienne

 

Le château de Fresné :

(château neuf) a été détruit en 1944 par les allemands (centre du bourg). patrimoine-de-france.com

 

Le Crime de Fresné-la-Mère

"Le samedi 23, le Baron Ménard de Couvrigny, 49 ans, qui revenait du marché de Falaise en conduisant son tilbury, est tué d'une balle de fusil dans la nuque, dans l'allée conduisant au château de la Galerie. Un jeune juge d'instruction caennais établit rapidement que l'assassin est le propre fils du baron, Robert, 18 ans, et que le guet-apens a été organisé par la baronne, née Marguerite de Tréprel, 39 ans, ivrognesse et débauchée notoire." (merienne)

Robert Ménard de Couvrigny - Le Crime de Fresné-la-Mère (bagnedeguyane.fr)

 

Tombeaux :

"Tombeaux. Dans la commune de Fresnay, dans les champs voisins du cimetière et dans le cimetière lui-même, on a trouvé des cercueils en pierre, qui renfermaient des ossements; quelques-uns ont aussi offert des débris d'armes. Des médailles romaines furent trouvées à Fresnay au XVIIe. siècle." (A de Caumont 2-434)

 

 

Liens :