Evrecy

 

 

Eglise Notre-Dame

Monument  historique

XIIIe au XVIe. MH
Elle a subi bien des dommages lors du bombardement du 15 juin 1944. Le clocher, notamment, a été refait.

Evrecy - Eglise Notre-Dame

Le choeur semble avoir été sauvegardé. Il correspond à la description et au dessin qu'en a fait Arcisse de Caumont en 1846 :
"Le choeur me paraît devoir être en grande partie rapporté au XIIIe. siècle, le chevet offre deux lancettes surmontées d'une rose, qui peut dater de cette époque, hormis le large contrefort du côté du sud, qui aura, je pense, été appliqué postérieurement, pour consolider l'angle méridional." (A de Caumont 1-124)

Evrecy - Eglise Notre-Dame

 

Abbaye d'Evrecy

Ancienne Abbaye d'Evrecy (wikipedia)
"Cette abbaye bénédictine est fondée à l'époque mérovingienne par Chédulfe vers le milieu du VIIe siècle...
Annobert, disciple de Chédulfe et troisième abbé, réforme à la fin du VIIe siècle Évrecy,..
L'église paroissiale possède des fragments sculptés des VIIIe et IXe siècles qui semblent en provenir

Saint Alnobert - Abbaye d'Evrecy

 

Bombardement du 15 juin 1944

"Le 15 juin 1944, une dizaine de jours après le débarquement de Normandie lors de la Seconde Guerre mondiale, un bombardement aérien allié détruit 86 % du village et tue 130 habitants sur 400" (ville-evrecy.fr)

"La même nuit, deux heures après la destruction d'Aunay-sur-Odon, un autre village sera bombardé et pratiquement rasé : Evrecy" (ina.fr)

"Le 15 juin 1944, de 3 heures à 3 heures 20, les Alliés bombardent le village d’Evrecy lors d’un raid aérien qui transforme la commune en un tas de ruines. A cette date, le 3ème escadron du Schwere SS Panzer Abteilung 101 se trouve dans le secteur : lorsque les premières bombes au phosphore explosent, les blindés allemands reçoivent immédiatement l’ordre de quitter la commune : 18 membres d’équipage (dont le commandant d’unité et un chef de peloton) sont tués et onze autres sont blessés lors du raid, plusieurs chars sont détruits. Au lever du jour, lorsque la population civile commence les recherches pour retrouver d’éventuels survivants, les corps sans vie de 130 habitants (sur un total de 400) sont retrouvés. Evrecy est détruit à 86%." (dday-overlord.com)

Ca n'est qu'un mois après, du 10 au 17 juillet 1944, que se déroula la Bataille d'Evrecy (ville-evrecy.fr)

"Le 15 juillet 1944, les Britanniques déclenchent l’opération Greenline pour atteindre des objectifs divers : tactiquement, ils veulent s’emparer de nouvelles communes et en particulier d’Evrecy qui se trouve à proximité d’un mouvement de terrain coté 113 ; stratégiquement, il s’agit de fixer les divisions blindées allemandes dans le secteur pour les empêcher de contre-attaquer à l’ouest en direction des Américains." (dday-overlord.com)

 

Château de Champ Goubert

Invisible de la route.

Etablissements fondés à partir des années 50 par Henri Kégler (ouest-france.fr) ACSEA
"1945, c'est l'année de la Libération, mais c'était aussi le début des projets institutionnels de prise en charge différente des jeunes, des enfants et des délinquants. C'est après une rencontre qu'il s'est fixé en Basse-Normandie et plus exactement autour du Château de Champ-Goubert, près d'Évrecy, dans les années 1950. À partir de là est née une expérience, la sauvegarde de l'enfance, qui donnait la primauté à l'éducation et à l'écoute des enfants."
"le premier établissement ouvert par Henri Kégler dans le château dévasté de Champ-Goubert" (chroniqueeduc.over-blog.com)
Devenu ITEP (Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique) (santeenfrance.fr)

Evrecy - Château de Champ Goubert
Photo de Roi Dagobert sur Panoramio

Le blockhaus de la Luftwaffe dévoile ses secret (ouest-france.fr)
"Ce blockhaus était le poste de contrôle et de commandement allemand, en relation radiophonique avec les avions. Créé en 1941, près de la ferme de Mondeville, un aérodrome avait été aménagé dans la Plaine. « Dans le coin, il n'y avait que Carpiquet et il fallait une logistique importante. » Installé à l'entrée du chemin du château de Champ-Goubert, les Allemands issus de la Luftwaffe, ont, avec l'aide de civils, aménagé une piste d'atterrissage."

 

"Le château de Champ-Goubert qui existe encore à l'ouest du bourg était un fief relevant de l'évêque de Bayeux et dont il est fait mention () dans un aveu de 1453" (A de Caumont 1-128)


Sur cartespostales.eu

 

 

Liens :