Culey-le-Patry

 

 

Culey-le-Patry

 

"La paroisse tire son nom de la famille Patry, qui l'a possédée autrefois, et dont les armes sont de gueules à trois rayes d'argent grenelé d'or. La seigneurie relevait de la baronie de la Motte de Cesny, et la confiscation en appartenait à cette baronie, par droit de forfaiture." (A de Caumont 2-591)

 

Eglise de la Nativité-de-Notre-Dame

Romane. XIXe siècle.

Construite à l'époque romane, elle fut remaniée au XIXe siècle pour agrandir le choeur.
Matériaux : shiste vert du Pont de la Mousse et shiste rouge de Saint Rémy

"L'église de Culey est romane, sauf quelques retouches modernes. A l'ouest est une porte cintrée, à chapiteaux grossièrement sculptés, et qui a perdu son tympan, les arceaux très-minces de l'archivolte sont appareillés avec soin ; les assises des pieds-droits sont construites en pierres de taille de 10 centimètres de hauteur, alternant avec des assises de 30 centimètres.
Dans le mur du nord, est une porte bouchée composée d'une archivolte garnie d'étoiles et d'un tympan réticulé. — Cette porte est surmontée de deux petites fenêtres, dont une est ornée d'un animal passant qui la divise de la seconde.
Deux fenêtres de même forme, mais plus longues, éclairent le choeur qui est voûté en pierre. Cette église était sans contreforts : la poussée de la voûle du choeur a forcé d'en établir quatre fort épais..." (A de Caumont 2-590)

Culey-le-Patry : glise de la Nativité-de-Notre-Dame

Culey-le-Patry : glise de la Nativité-de-Notre-Dame

Culey-le-Patry : glise de la Nativité-de-Notre-Dame

 

Prieuré

 "le prieuré St Georges a été vendu à la Révolution en 1793 comme bien national ainsi que la ferme qui en dépendait." (suisse-normande.com)


 Culey-le-Patry : Prieuré

 

Pont de la Mousse

"La construction du Pont enjambant l’Orne au lieu-dit la Mousse, a commencé en 1847, la traversée s’effectuant par bac jusqu’alors." (suisse-normande.com)

Culey-le-Patry : Pont de la Mousse

Culey-le-Patry : Pont de la Mousse

 

Menhir de la Belle Roche

MH, wikipedia

"On voyait à Culey une pierre levée présumée druidique. M. Vautier, curé de Harcourt, vient d'annoncer à la Société française que cette pierre a été renversée par des excavations faites il y a quelque temps, pour chercher un trésor qui, d'après la tradition populaire, devait se trouver dessous." (A de Caumont 2-592)

 

 

Liens :