Cheffreville-Tonnencourt

 

 

5 avril 2016...

La fusion des communes de Cheffreville et de Tonnencourt a eu lieu par décret du 18 juillet 1882 sous le nom de Cheffreville-Tonnencourt.

"Le nom primitif de ce lieu paraît avoir été Tornencourt. Hugues de Tornencourt vivait en 1184..." (A de Caumont 5-723)

 

Eglise de l'Assomption-de-Notre-Dame de Cheffreville

XVIe siècle
abrite un retable XVIIe siècle orné d'une Assomption et d'une statue de Vierge à l'Enfant et divers objets et mobiliers inscrits (certains objets venant de l'église de Tonnencourt). wikipedia

"L'église n'offre aucun intérêt. Quelques restes d'appareil en feuilles de fougère, dans le mur nord de la nef, attestent qu'elle a été construite à l'époque romane ; mais elle a subi des retouches très-considérables. Les ouvertures les plus anciennes ne peuvent être antérieures à la fin du XVIe siècle. Le clocher est assis entre choeur et nef." (A de Caumont 5-720)

Cheffreville-Tonnencourt : Eglise de l'Assomption-de-Notre-Dame

 

Croix médiévale du cimetière

en fer forgé. XIVe siècle. MH, wikipedia

Provient du clocher de l'église (voir sur Base Mérimée)


Sur Wikimedia.org par M&M14

 

Mairie de Cheffreville-Tonnencourt

XIXe siècle.

 

Manoir de Cheffreville

XVIe siècle.

Au nord. Sur D135 (49°02'17.3"N 0°14'37.4"E)

"bâti en pierre de taille. Il est du XVIe siècle ; à l'intérieur, une pièce qui passe pour la chapelle est voûtée en pierre avec arceaux, liernes et tiercerons dans le goût de la Renaissance. Du reste, ce manoir, d'assez bonne apparence, fut promptement réuni, ainsi que le fief dont il était le chef-lieu, à la terre de Fervaques, dont il a depuis suivi les diverses vicissitudes..." (A de Caumont 5-720)


Sur Wikimedia.org

 

Manoir de Tonnencourt

XVIe siècle. MH

Au sud. Sur D135A (49°01'06.2"N 0°14'42.5"E). Invisible

Arcisse de Caumont parle d'un manoir "près de l'église" (celle-ci a du être démolie). Ce manoir-ci venant d'être démoli :
"Tout près de l'église, à l'ouest, se trouvait le manoir, construction du XVIe siècle, dont le pignon en pierre de taille était flanqué de deux contreforts. Une porte cintrée à moulures prismatiques donnait accès aux caves. L'autre pignon était en briques et pierre, bien que de la même époque. Les deux façades étaient en bois, sans sculptures, si ce n'est un grand écusson chargé d'un bar contourné. Quelques clous à plaques découpées à jour restaient aux vantaux des portes.
Ce manoir était bâti sur une motte féodale.
Cet ancien manoir de Tonancourt vient d'êlre démoli." (A de Caumont 5-722)

 

Campagne

Cheffreville-Tonnencourt

Sur D135, direction Fervaques. Vue sur le Haras et la vallée de la Touques (49°02'05.3"N 0°14'44.3"E)

Cheffreville-Tonnencourt

 

Voir aussi :

Une partie du parc du château de Fervaques est sur le territoire communal.

 

 

Liens :